/ / /

Récit accoucher sans péridurale

 

79 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Récit accoucher sans péridurale

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Nouveau
opheiez
  1. answer
  2. Posté le 01/02/2013 à 10:00:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour,

Voici la présentation du récit de mon accouchement :

Accoucher sans péridurale.
Pour celles qui, par choix ou par obligation, veulent se préparer à cet immense bonheur si douloureux, je raconte les doutes et la souffrance sans tabou.
C'est l'histoire d'une expérience humaine extraordinaire.
Une histoire qui bouleverse, qui transforme, qui transcende.
L'histoire de la naissance d'une maman, tout simplement.


Si ça vous intéresse www.accoucher-sans-peridurale.fr

Très bel accouchement à vous toutes !  :)

Publicité

Profil : Discret
newdady
  1. answer
  2. Posté le 19/02/2013 à 16:24:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour, nous nous posons justement la question, ma compagne et moi, enfin surtout elle, s'il la péridurale est vraiment nécessaire. elle souhaiterait accoucher sans mais a aussi peur de beaucoup souffrir, comme de nombreuses futurs mamans. Y-a-t-il des mamans qui peuvent témoigner sur le forums?

Profil : Nouveau
opheiez
  1. answer
  2. Posté le 19/02/2013 à 16:53:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour,

Il est difficile de prévoir avant le Jour J, si on prendra la péridurale ou pas, car on ne sait pas encore quel sera le contexte de l'accouchement (la fatigue de la maman, la vitesse du travail, la position du BB, etc.).
Par contre, si on souhaite essayer de s'en passer, l'idée est de bien se préparer mentalement en amont. Je me souviens aussi que j'avais extrêmement peur de souffrir. Ma sage-femme m'a alors enseigné que la douleur dans un accouchement est une véritable alliée. C'est elle qui permet à la maman de bouger instinctivement pour favoriser la progression du bébé. Savoir ça, aide à ne pas paniquer face à l'intensité des contractions : on sait que ce n'est pas un mal qui nous met en danger. Puis, il est important aussi de se booster l'esprit sur le fait que physiologiquement une femme est faite pour donner la vie. J'y croyais pas avant le Jour J, et finalement pendant le travail, je me suis rendue compte que c'était vrai..
Si votre compagne est motivée, il faut vraiment qu'elle tente et que vous la souteniez, la coachiez même ! :) .. Et puis si au final le contexte du Jour J fait que la douleur est insupportable, elle prendra la péridurale. Ce ne sera pas grave du tout et elle pourra être fière d'elle, car au moins, elle aura essayé et sera restée maître de la décision de la prendre ou non :)
Message édité par OpheieZ le 19/02/2013 à 16:55:41
Profil : Régulier
tchocanaille
  1. answer
  2. Posté le 20/02/2013 à 16:33:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour.

En ce qui me concerne, j'ai deux enfants, 13ans pour mon fils et bientôt 14mois pour ma fille.

Pour mon fils, je suis rentée en mater pour un monito de contrôle le lundi 07 Février. Ils m'ont dit "vous avez commencé le travail, on vous garde!". Je ne souffrais absolument pas. J'ai commencé à sentir les contractions le mardi vers 8h. Rien de bien douloureux, l'impression qu'on m'appuiiais sur le ventre pour relacher ensuite. Je n'ai commencé à avoir un peu plus mal qu'en début de soirée mais il me suffisait de respirer très profondément pour gérer et ca allait super. Le problème c'est que j'avais des contraction mais que mon col ne s'ouvrait pas (psychologiquement je ne voulait pas qu'il sorte car j'avais d'importants problèmes familiaux à l'époque en plus du géniteur qui s'était tiré quelques jours avant). Vers 23h on m'a injecté un produit qui m'a completement défoncé et environs 30minutes plus tard, on m'enmenait en salle de travail. A ce moment là je gerais toujours sans problème. Ils m'ont percé la poche des eaux. J'avais mal mais sans plus. Mais l'obstétricien et les sf ne l'ont pas vu de cette façon. Pour eux, il fallait poser la péri et point barre. J'ai refusé, je ne voulais pas et je leur ai répété à plusieurs reprises,  et j'ai eu droit à "vous êtes jeune mademoiselle (19ans 2mois plus tard) et nous savons ce que nous avons à faire! De plus vous avez dit oui à l'anéstésiste (j'avais dit "oui si jamais je suis pliée en quatre et hurlante mais sinon NON" ) Vous êtes en travail depuis trop longtemps, vous êtes fatiguée, laissez nous faire notre travail!!!!" Résultat? Péridurale trop forte et rachie touché. Du coup je ne sentais absolument plus rien et je me faisais engueulée car je ne poussais pas bien ni assez fort, mon fils a échapé de peu à la ventouse et j'ai eu une épisiotomie sur 5points. Enfin... Le principal est que mon fils est né à 1h30 le mercredi 9 Février, beau et en bonne santé.

Pour ma fille, au vu de cette "aventure" contrariée que fut la naissance de mon fils, il était bien évidement hors de question que l'on me pose la péri et même mon homme n'avais pas son mot à dire. Mais pour elle, ca n'a pas été la même danse qu'avec son frère. J'étais à 6 jours "après terme medical" (même si j'ai appris qu'en réalité il n'y a pas réellement de date terme car c'est le bébé qui décide de quand il veut sortir et que c'est lui qui libère l'hormone qui déclanche l'accouchement). Ma souris est resté pile poil 40semaines (de grossesse, pas d'aménoré) dans mon ventre et elle a pointé son petit nez le 25 Décembre à 14h03.
Le 24, je me rends à la mater pour un monito de contrôle sachant que 2jours avant j'avais resentis des contractions. Ben là, rien! Ma princesse se payait même le luxe de dormir^^. L'espece de trouduc de gynéco qui bossait ce jour là (et qui a été extremement brutal) est venu "vérifier le travail" de la sf passée avant lui. Mon col était ouvert à 1. Il m'a dit que si je voulais on pouvait déclancher l'accouchement vu que j'avais dépassé le "terme médical". J'avais pris 16kilos presque que dans le ventre et j'étais crevée. En plus, avec mon homme on commencait à s'impatienter serieusement, on voulait serrer notre fille dans nos bras. Alors j'ai dit ok. Je passe le réveillon chez moi et rentre en mater la 25 à 7heure. On me pose le monito et c'est le calme plat: mademoiselle dort^^. Un peu plus tard, j'intergre la salle de travail et le sage-homme (trop super au top^^!!!) me met une perf de sucre, le monito et des patchs sur la poitrine et s'en va disant qu'il va chercher le nécéssaire et l'obstétricien pour m'expliquer et déclancher l'accouchement. Quand il revient, je serai incapable de vous dire combien de temps après, juste pas longtemps, les contractions avaient commencé, je perdais les eaux par minces filets et j'ai su très vite que ca ne se passerait pas comme pour mon fils. Ben pas manqué! Le pire n'étaient pas les contractions car elles étaient forte mais en respirant profondément je gérais. Le plus difficile était qu'elles n'étaient pas suffisament espacées pour que je puisse souffler ne serait-ce que quelques secondes. J'ai tenu aussi longtemps que j'ai pu (sur 7h de travail environs, j'ai du tenir 6heures) et quand j'ai senti que j'étais trop fatiguée et que je risquais de faire du mal à ma fille, je l'ai dis au sh. Il m'a mis le masque, désireux de respecter mon choix de pas de péri mais j'ai fais un "bad trip" et je me suis senti encore plus mal. Voyant le résultat, j'ai pris une minute avec mon homme et on a fait venir l'anéstésiste pour poser la péri, qui s'y est reprise à 3fois pour piquer correctement. Heureusement, cette fois elle n'était pas trop forte et je sentais encore les contractions. Mais j'ai eu "de la chance" car mon corps, au bout de quelque chose comme 30minutes, a bouché l'arrivée de "la perf" et j'ai enfin ressenti les vraies contractions, celles qui disent "ca y est, je sort maman". ca a duré peu être quelque chose comme demie heure et en 3poussées notre chère et tant attendue petite fille était sur mon ventre.

Alors, la péri j'étais contre aprés la naissance de mon fils car à cause d'elle, je n'ai été que spectatrice de mon accouchement. Cela dit, pour ma fille, je remerci une des sf de l'hôpital qui m'a dit "surtout ne la refusez pas car, le jour J si vous finissez par la demander, suivant sur qui vous tombez vous allez vous faire appeller George. Dites juste que vous n'êtes pas contre mais seulement si vous la demandez."

Alors, Chères futures Mamans, si vous SENTEZ que vous pouvez donner naissance a votre ou vos bébé(s) sans péri parce que vous gérez et qu'instinctivement, pour vous ca roule, j'ai envie de dire FAITES VOUS PLAISIR!!!!!!!!!^^ ^^ ^^.

Et si, comme moi, à un moment donné vous SENTEZ que vous avez besoin de vous reposer juste un petit moment, ben, comme le dit si bien OpheieZ, au moins vous aurez essayé de tenir le plus longtemps possible.

Et pour celles pour qui la péri s'impose, je dis juste, pas de culpabilité qui soit, si l'instinct vous y pousse, allez y! Le principal est que votre ou vos bébé(s) aille(nt) bien!.

Quand aux futurs Papa, patience et écoute de votre compagne seront vos meilleurs alliés.

Bisous tout le monde.

Profil : Discret
newdady
  1. answer
  2. Posté le 26/02/2013 à 12:17:56  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci OpheieZ et tchocanaille pour vos témoignages, je rapporte tout à ma compagne! :)

Publicité

la vie est belle !!
Profil : Accro
vivementjuillet
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 27/02/2013 à 13:56:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ici aussi accouchement sans péri !!

et au final , je suis très fiere de notre périple !!! :D
celà a été d une intensité indescriptible mais si belle et si forte :D

felicitations newdady !


---------------
sticker


En couple depuis le 28 novembre 1997 ,
Le fruit de notre amour est arrivé le 2 aout 2009
Elle s appelle KELIA , petite guerrière aux grands yeux noirs !!!!!!!!!
Notre arbre a produit un nouveau fruit arrivé le 20 octobre 2012,
Elle s appelle DYLANE , petite chenille transformée en superbe papillon !!


sticker

sticker

http://casting.kiabi.com/kiabi [...] ote,109359
Profil : Discret
alixbab69009
  1. answer
  2. Posté le 02/04/2013 à 12:56:23  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ai vécu un accouchement avec péri pour ma 1ere , née prématurée. Le travail avait été long ( poche des eaux rompue à 5h du mat et naissance à 20h) , douloureux et stressant ( 2 mois davance). Alors j ai vraiment appréciée la péri. Pour le 2ème j avais prévu la péri tout en étant mieux préparée. Je pensais avoir mal pendant des heures!!! Resultat : un accouchement tellement rapide que je n ai même pas eu le temps de quitter la maison....et donc pas de péri!!! Les pompiers et le samu sont arrivés pour le voir sortir. Avec le recul je suis très fière de ne pas avoir eu recours à la péri et d avoir sue gérer la douleur. Pour le 3eme ( prévu en juillet) je prevois sans péri mais si cela dure trop longtemps j hesiterais pas!!!!!

 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Pour donner le sourire à celles qui vont accoucher: mon récit Récit d'accouchement
Appel à témoignages : vous avez accouché sans péridurale envie de partager ma joie, récit d'un accouchement parfait
Récit de mon accouchement à domicile Récit d'accouchements sympathiques
Récit 9 mois de grossesses !! Naissance de Nolann Avec 3 mois de retard, récit de mon accouchement :o)
récit de mon accouchement : infection streptocoque b Perte du bouchon muqueux combien de temps avant d'accoucher?
comme promis récit d'accouchement  
Plus de sujets relatifs à : Récit accoucher sans péridurale

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Enquête CIANE sur l'accouchement 0
comment retrouver un ventre plat 15
inquietude 17
Accouchement vaginal après césarienne 6
Maman à 16 ans. 11