/ / /

Appel à témoignages : vous avez accouché sans péridurale

 

80 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Appel à témoignages : vous avez accouché sans péridurale

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Impliqué
aurelielagirafe
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 09:26:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La rédac souhaite connaître votre expérience d'un accouchement sans péridurale...

Racontez-nous :)

Etait-ce un choix ou non ?

Quel souvenir en gardez-vous ?
Comment avez-vous géré la douleur ?

Envisagez-vous la péridurale pour un prochaine naissance ?...

Merci à toutes par avance !
Message cité 2 fois
Message édité par MaylisAnim le 02/12/2015 à 15:58:29

---------------
Community manager


Publicité

Profil : Nouveau
sephyr
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 10:39:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour ma grande, qui va avoir 3 ans, cela n'a pas été un choix. Je savais même pas que la péridurale existait. La douleur était insoutenable, car j'étais déjà très épuisée par la grossesse.

Selene, qui va avoir un an, c'était mon choix de ne pas prendre de péridurale. J'en voulais pas. L'accouchement c'est passé dans la bonne humeur et la plaisanterie. La douleur je l'es gérer avec la respiration, j'en garde d'ailleurs un souvenir très vague.

Si un jour y a un petit troisième, se sera pareil. Sans péridurale!

Profil : Nouveau
cflo63
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 10:46:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
moi j'ai accoucher sans et je ne regrete pas du tout !!!

pour mon premier la peridurale une orreur elle n'a pas fonctionner correctement j'ai souffert....
du cou pour mon deusieme j'ai decider de pas prendre la peri deja j'ai une peur des aiguilles alors dans le dos en plus.....
et puis dans ma tete la phrases qui me vener a l'esprie etais
"si jai reussi a survivre de mon premier accouchement avec la douleur je peut le faire pour le deusieme !!"
et l'accouchement c'est tres bien passer la douleure etais tres supportable  jusqu'a la perte des eaux  aprer sa c'est emplifier mais j'ai accoucher juste aprer donc pour ma part si c'etais a refaire se serer sans peridurale
et notre est fait pour accoucher je me rapelle plus de la douleur pour mon deusieme alors que pour le premier j'ai un movais souvenir ...
et meme l'aprer accouchement c'est bien mieu passé

Profil : Nouveau
ptitefam
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 11:02:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Moi je ne voulais pas de péridurale les sage femme me l'a conseillé puisque j'ai été déclencher, mais j'ai accoucher sans.

J'ai très bien su gérer les contractions avec la respiration, j'était dans un autre monde a chaque contractions je pensais a ma respiration et a ma puce.
Je ne regrette absolument pas, j'ai eut un accouchement zen et naturel comme je le souhaitais.

Pour mes prochain je ne souhaite pas la péridurale non plus

Profil : Nouveau
cendrinen56
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 11:06:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
bonjour, j'ai accouché il y a trois semaine sans péridurale, j'avais fait le choix d'un accouchement naturel, ce qui a pu être le cas. c'est un vrai bonheur, pleins de sensations inoubliable (enfin je l’espère) l'accouchement a été super rapide: 3/4h de contraction a 10 min ( le temps d'arriver a l’hôpital...) 1 h de "grosses" contraction (et descente du bébé), quand la sage femme est venue voir on j'en étais elle m'a précipitée dans la salle d'accouchement (la tête était déjà engagée) 1/2 h après (il a fallu l'aider avec la ventouse) ma puce était la !!!!! je suis ravie d'avoir pu vivre mon accouchement, je me suis remise super vite j'aurais pu renter en marchant de la salle d'accouchement a ma chambre mais elles n'ont pas voulue... :-( et le lendemain je voulais sortir !!!!
en résumé que du bonheur <3

Publicité

Profil : Régulier
hatchepsout19
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 12:01:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
péri incompatible avec mon psoriasis dans le dos donc on a fait sans. Bébé de 2.640kg à 36SA mais pas facile à sortir car il n'était pas bien engagé et remontait entre chaque contraction, et au bout de 8h en salle de travail je commençais à être épuisée !! ça s'est fini avec une épisiotomie et les spatules mais je n'en garde pas un si mauvais souvenir. Le second bébé est prévu pour novembre, pas de péri cette fois-ci non plus, je vais essayer la prépa par accuponcture voir l'hypnose !!


---------------
8ZtZp2
Profil : Nouveau
mina666
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 12:11:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour.
Il y a un an, j'ai donné naissance à ma Princesse sans péridurale.
Depuis, c'est une force : je suis fière d'avoir trouvé les ressources en moi pour accomplir cet acte merveilleux.

En voici le récit.
 Le plus pénible du travail s'est déroulé chez ma belle-soeur, blottie au creux de sa baignoire. Trois heures durant, j'ai enduré les contractions en caressant mon ventre et en parlant à mon bébé. Ceci jusqu'au moment où, submergée par les vagues douloureuses se faisant de plus en plus intenses, j'ai appelé mon amoureux pour qu'il m'aide à m'habiller -tant bien que mal- et qu'il m'emmène à l'hôpital.
 A cet instant, je ne pensais qu'à une chose : la péridurale !
 Arrivée à la maternité, et ce malgré les contractions, j'ai pris le temps de faire le recueil d'urine demandé par la sage-femme puis me suis installée à son bureau. Evidemment, très vite, je n'ai pu continuer l'entretien et nous sommes passés à l'examen.
 Il était temps. A peine installée sur la table, j'ai perdu les eaux. Il n'était alors plus question de poser une péridurale mais l'annonce de cette "dilatation du col à 7 cm" m'a redonné la force d'aller jusqu'au bout sans analgésie.
 Nous avons immédiatement traversé...à pieds, le couloir jusqu'à la salle d'accouchement. Le temps d'essayer de poser la perfusion -en vain-, la douleur des contractions s'accompagnait à présent d'une envie irrépressible de pousser.
 La sage-femme a pris place, la puéricultrice me tenait le masque et, encouragée par le papa, je n'avais qu'à pousser.
 Je pensais ne jamais arriver à pousser assez fort et assez longtemps lorsque mon amoureux m'a dit avec émotion qu'il voyait les cheveux de notre enfant. Mes forces se sont alors décuplées : j'ai poussé, me suis plainte d'une sensation de brûlure et j'ai senti mon bébé passer et la douleur s'envoler, laissant place à la joie immense d'être réunis tous les trois.
 La délivrance s'est déroulée sans douleur et les quelques points de suture ont été effectués sous analgésie locale.

 Le papa est resté à mes côtés à chaque instant et son soutien m'a valu toutes les péridurales du monde.

 J'ai mangé dès mon arrivée dans la chambre et me suis levée sans problème le soir même.

 Pour l'anecdote : nous sommes arrivés à la maternité à 19h15 et notre Trésor est née à 20h02...
Message édité par mina666 le 25/06/2012 à 13:32:54
Profil : Nouveau
juliechloe72
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 12:11:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
bonjour, je n'ai pas la peridural pour ma fille, tous simplemen ke sa ne me tenté pas, mais j'ai dit si vramen j'ai mal j'en veux une, au final ils on pas u le tem de me la faire, donc j'ai u "un masque a gaz hilarant" j'ai rien senti et je mendormé d ailleur, pour le prochin bébé je ne voudrai pas de peridural, je ne vai pa me plindre laccouchement a été super et c tré bien passer voila, et je ne regrette pas du tt mon choix

Profil : Nouveau
carolineemilie
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 12:19:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai accouché le 20 Mai dernier sans péridurale. Pourtant je souhaitais en bénéficier. J'avais suivi des cours de préparation à l'accouchement avec mon compagnon, et lorsque nous sommes arrivés à la clinique j'étais dilatée à 3cm, avec de fortes contractions, régulières et rapprochées. Mais je souhaitais mettre en pratique ce que nous avions appris au niveau de la respiration et de la gestion de la douleur. Je voulais donc attendre d'être un peu plus dilatée. J'ai perdu les eaux environ 2 heures plus tard, et lorsque j'ai sonné une sage-femme, elle m'a refait un toucher, j'ai demandé la péridurale qui était prévue, mais elle m'a annoncé avec un grand sourire que j'étais à 9cm et qu'il était trop tard. Le gynécologue est arrivé, on m'a rapidement emmené en salle de travail, et j'ai poussé 20 minutes. Il a fallu une épisiotomie pour faciliter le passage de ma fille, j'avais tellement mal que j'avais peur de pousser, j'étais épuisée par la douleur, c'était vraiment dur. Mais j'ai pu ressentir ce "besoin" que le corps a de pousser pendant les contractions, j'ai senti ma fille venir, et j'ai ressenti ce qu'on appelle la délivrance. Il n'y a absolument aucune mémoire corporelle de la douleur une fois le bébé sorti, rien. On passe de quelque chose d'indescriptible, d'une douleur épouvantable, à plus rien du tout. Les contractions cessent, le gynécologue a retiré le placenta, et la seule petite chose douloureuse a été les points de suture de l'épisio. Et puis plus rien. Au delà de la magie opérée par l'arrivée de son enfant, qui occulte tout le reste autour de vous, il faut vraiment savoir qu'une fois l'accouchement terminé, toute douleur a disparu. Je ne regrette absolument pas de ne pas avoir bénéficié finalement de la péridurale que je souhaitais à la base, je pensais ne pas réussir à gérer la douleur, ne pas en être capable, je pense que j'avais peur et pas suffisamment confiance en ma capacité à gérer. Maintenant que je sais ce que c'est, et surtout que je sais que je peux le faire, je pense que pour le 2ème si toutes les conditions sont réunies, je ferai pareil. Bien sûr, je ne l'ai pas précisé plus tôt, mais la présence impliquée et le soutien sans faille du papa ont rendu toute cette aventure possible. Merci à lui, car le sentiment d'impuissance face à la douleur des contractions a été forcément difficile à gérer, ne pas céder à la panique, savoir donner les bons conseils, rappeler les choses apprises, me rappeler sans cesse que tout allait bien se passer, que je gérais comme une pro, qu'il était fier de moi et que bientôt nous serions une famille, tout ca plus une bonne dose de volonté et tout est bien qui finit bien !

Profil : Nouveau
july7912
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 12:20:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
pendant ma grossesse Je ne souhaitais pas avoir de peridurale.
j'ai perdu les eaux a 18h et a 4h du matin je n'etai ouverte qu'a 2, je n'arrivai pa a gerer mes contractions, je sui allez faire un bain et on m'a poser la peri sans que je dise oui ou non, comme je ne gerai pa il n'on pa pris de rique
 il ma piquer trois fois, et la peri n'a pa fonctionner j'ai reussi a prendre finalement le dessu et a me concentre sur ma respiration
tout s'es finalement bien passe, j'ai plus de mauvai souvenir des point et de la delivrance (il me restai du placenta)
 pour une prochaine naissance, je partirai dans l'optique pas de peri sauf si bb en a besoin.

Profil : Nouveau
fishounette
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 12:24:51  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai 2 enfants, tous 2 eu sans la péridurale, et cela a été mon choix dans les 2 cas !

Pour mon ainé, j'ai accouché en Allemagne. Je savais qu'ils ne médicalisent pas autant qu'en France. Du coup je me suis préparé à ne pas l'avoir. 4h30 de travail avant sa petite venue et honnêtement j'ai vraiment eu très mal, surtout dans la phase d'ouverture du col. Une fois arrivée à la phase des poussées, la douleur n'était pas la même, c'était plus un soulagement. Mais il était coincé. Ils ont endormi la zone du périné et coupé pour favoriser son passage puis il est arrivé ! 53cm et 3,5 kg

J'ai eu ma fille il y a presque 4 mois. J'ai accouché en France cette fois ci
Je suis allé chez l'anesthésiste "au cas où" mais je lui ai bien dis que c'était une voie de secours. Il m'a fait rire en disant que toutes celles qu'il a vu dans mon cas on fini par la prendre.
Le jour du terme, ma fille a été déclenchée (pas assez de liquide pour rester quelques jours de plus).Je n'ai senti vraiment mes contractions que  2h00 avant son arrivée. 3/4 avant son arrivée je l'ai réclamé car elles me semblaient plus fortes tout à coup. Puis je m'y suis accommodée. Le plus dur a été le passage du périné et la voilà enfin: 53cm également pour 4kg
Avec le recul, j'ai mieux vécu les douleurs de ce 2e accouchement...peut être car plus rapide.

Si le papa serait plus tard d'accord de repartir dans cette aventure, c'est encore une fois sans péridurale que je le ferais.
Mine de rien on est vite remise. Si ça avait été que de moi, je me serais remise debout dans la 1/2 heure pour les 2 accouchements (j'ai un passé sportif qui aide probablement également).

  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 12:40:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
hello:{}
sur 3 accouchement j en ai vecu deus sans anesthesie
 
le premier etait une cesarienne donc pas le choix : rachi

le deuxieme la peri a pas marcher ; du moin tres mal car mal dosé : j ai souffert mais c etait gerable

le troisieme je suis arrivé casiment avec la tete entre les jambes donc la question se poser meme plus : ce jours la j ai jurer sur tout les dieux de toutes les religions que cheri etait un homme mort ; j ai souffert comme jamais j avais souffert et pourtant etrangement je ne regrete cette experiance en rien et pour rien au monde je l echangerais
meme si ca fait mal c est quand meme quelque chose de magique
et cette douleur aussi atroce soit elle en fonction des femmes et pour la plus part (et cest mon cas ) vite oublier a la vu du poussin ! love:{}  

la j attend un 4 eme bebe pour septembre
je sais pas trop quoi faire
j irais voir l anesthesiste c est sur mais est ce que je vais l appeller le jour j je sais pas
d un coté je veux cette satané peri car disont le accoucher sans n est pas une partie de plaisir
d un autre j ai peur d etre decu au niveau du ressenti a la accouchement !
affaire a suivre donc apres la naissance de la pepete ;)

Publicité

Maman désenfantée...
Profil : Impliqué
aeneas
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 13:19:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et bien de mon côté, je serais peut-être moins satisfaite de mon choix que les mamans qui ont témoigné jusqu'ici. Sur trois accouchements, j'ai choisi pour le dernier de ne pas avoir de péridurale (accouché à la maison). Et honnêtement, je garde un souvenir très vif de la douleur. Jusqu'à 5-6cm de dilatation j'ai réussi à tenir avec la respiration, l'aide de ma sage-femme et de mon mari mais après, j'ai complètement perdu le contrôle. J'hurlais, j'avais l'impression que j'allais mourir... Au moment de donner naissance, j'ai ressentit la pire douleur physique de toute ma vie, vraiment. A ce moment là, j'ai sentit que cette douleur se gravait en moi et que je ne l'oublierai jamais. Et c'est le cas ! Après la naissance de ma fille, je plaignais très sincèrement toutes les femmes enceintes !! Je n'aurais jamais cru que je retomberais enceinte rien que pour ne plus accoucher !
Finalement, aujourd'hui, je suis enceinte de mon quatrième et l'idée d'accoucher me terrorise !! Moi qui n'ai jamais eu peur, je découvre vraiment quelque chose. J'accoucherais à la maternité, je ne peux plus accoucher à la maison pour diverses raisons. Mais malgré tout, malgré cette douleur, malgré cette peur, je reste sur une impression encore plus négative de la péridurale que j'ai eu pour mes deux premiers accouchements ! Alors, je ne sais pas encore ce que je ferais pour ce bébé. Ce qu'il y a de sûr, c'est que cette fois-ci, j'ai moins de risque de me rendre à la maternité trop tôt car je connais parfaitement mon corps et mes douleurs, je suis presque curieuse de savoir jusqu'où je parviendrais à arriver cette fois que je sais ce que va être la douleur.

Bon, je sais que ce témoignage est hyper ambigu et sans doute pas très clair mais c'est vraiment mon ressentit ! ^^


---------------
sticker
sticker
sticker
PETvp1
Le bonheur, en partant, m'a dit qu'il reviendrait...
Pour le droit de choisir ==>http://choisirsonaccouchement.wordpress.com/
La naissance de la société de demain passe par leurs mains ==> http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/reconnaissance-professionnelle-pour-les-sages-femmes?alert_id=FtfkpWZuWs_SUvnpfJZQa&utm_campaign=39707&utm_medium=email&utm_source=action_alert
Profil : Nouveau
ellimac49
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 13:19:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai donné naissance à mon premier bébé sans péridural. Nous avions fait le choix avec le futur papa d'une naissance la plus naturelle possible et avions rédigé un projet de naissance reprenant nos souhaits pour le jour j. Pour nous préparer a ce grand jour nous avons suivis une préparation à la naissance en haptonomie. J'ai préparé mon corps en buvant des tisanes de feuilles de framboisier et en prenant de l'homéopathie un mois avant le terme (prévu le 8 avril) et tout au long de l'accouchement. Tout a commencé le mercredi 28 mars, j'ai commencé a avoir des contractions douloureuses et régulières qui se rapprochaient, se ré-espaçaient, s’arrêtaient et reprenait de plus belles. Le jeudi matin je me fait examiner par la sage femme de pmi, col presque effacé ouvert a 1 mais encore tonique, elle me conseil de prendre du spasfon pour l'assouplir et stopper le faux travail. les contractions ont continué toute la journée, toute la nuit (toutes les 10 minutes, 7 minutes, 5 minutes mais de nouveau 7 minutes, 10 minutes et stop et rebelote ...). Le soir je perd un peu de bouchon muqueux. Vendredi 30 mars au matin les contractions se rapprochent toutes les 4 minutes mais se ré-espacent, je perds toujours du bouchon muqueux. Les contractions redeviennent bien régulières et plus douloureuses vers 16h, je prends une bonne douche chaude et je vais marcher pendant 2h espérant déclencher le vrai travail, puis je mange une omelette bien épicée car il parait que ça aide a déclencher l'accouchement... je fait des 8 et des cercles avec mon ballon, les contractions se rapprochent et sont désormais toutes les 3/4 minutes à 21h je me dit que cette fois si c'est la bonne...  je vais prendre un bain chaud j'y reste un moment, ça soulage, mais quand j'en sort les contractions sont bien plus fortes et se rapprochent à nouveau ! je marche, me balance et fait du ballon, le futur papa me masse le bas du dos car c'est ici que la douleur est la plus forte. Je vais fignoler ma valise pour la maternité, puis je prends une douche, me fait un brushing, un peu de maquillage et nous prenons la voiture a 00h15. C'est long et la position est inconfortable, j'essaye de m'imaginer sur une ile déserte une belle plage de sable fin etc, ça m'aide a supporter les contractions. Nous arrivons à 1h à la maternité, je dis au futur papa que si je suis dilatée a moins de 5 je prends la péridural car la j'en peu plus. La sage femme m'examine je suis dilatée à 6, je refuse donc la péridural ! je saigne beaucoup, apparemment c'est parce que le col travail... La sage femme me pose le monitoring et me fait couler un bain. Je me sens nauséeuse et je vomi, puis je me glisse dans un bon bain chaud pendant 1h, je me met sur le côté gauche puis le droit puis je ne me sent pas bien, j'ai de nouveau envie de vomir mais aussi de pousser je m'accroupis dans le bain, attrape un haricot vomi de nouveau, la sage femme m'aide a sortir du bain, je me sèche et nous passons en salle de travail. Je suis dilatée à 10 ! La sage femme me perce la poche des eaux, me pose un cathéter dans le bras, et je m'installe sur le côté et commence a pousser. Je ne sens plus aucunes douleurs, mon corps gère tout seul et pousse tout seul, j'ai les yeux fermés et imagine mon bébé descendre. Le problème c'est qu'il ne descend pas ... La sage femme me fait passer en position gynécologique pour voir ce qu'il se passe et m'annonce que mon bébé est toujours dos a droite et se présente mal . Elle appel la gynécologue de garde, qui me fait une échographie et confirme que mon bébé se présent par la partie la plus large de son crâne et a donc du mal a s'engager. C'est la que commence le calvaire, je suis dans un état second donc je ne sais pas ce qu'on me fait, je ferme les yeux et mon corps continue de pousser mais maintenant j'ai mal, je sens qu'on me trifouille pas mal ... J'ai mal et me sens vraiment ailleurs, j'ai l'impression de tourner de l’œil, on me donne de l’oxygène et on me met un perfusion d'eau sucrée. j'apprends plus tard que la gynécologue a tenté de faire tourner mon bébé et lui faire fléchir la tête avec les mains et en appuyant sur mon ventre  puis avec les forceps mais mon bébé était trop haut et elle n'arrivait pas à l'atteindre. La gynécologue vient a coté de moi et m'explique que mon bébé ne veut pas descendre et qu'il supporte mal les contractions car son cœur faiblit, je vais donc devoir subir une césarienne en urgence sous anesthésie général. Le choc ! Là tout se bouscule, il y a plein de monde autour de moi, l'anesthésiste arrive, un brancard est collé à la table d'accouchement, on me fait avaler un médicament, on me met une charlotte sur la tête, on me rase, on me sonde la vessie, l'anesthésiste et la gynécologue partent se préparer au bloc, et là la sage femme me dit toute surprise que le bébé commence a s'engager et que je ne vais peut être pas avoir besoin de la césarienne, elle rappelle la gynécologue. Je pousse 3 fois, la sage femme me propose de toucher sa tête, je sens une bosse toute douce et toute chaude, ça me redonne espoir, je pousse a nouveau de toute mes forces et j'attrape mon bébé et le pose contre moi. ça y est ! Malo est né, le vendredi 31 mars 2012 à 3h54, 2kg860 pour 48cm. Que d'émotions ... Un accouchement de rêve qui a faillit mal tourner mais j'en garde un excellent souvenir ! pas de déchirure ni d'épisiotomie, juste une petite éraillure et un belle œdème qui ma valut une marche en canard pendant un moment.
Mon bébé se serait finalement engagé grâce a la sonde car ma vessie était extrêmement pleine et bloquait le passage.
Je souhaite revivre un accouchement sans péridurale pour un futur bébé, mais je choisirai d'être plus mobile et libre de ma position au moment de la poussée pour facilité l'engagement avec une position verticale par exemple. Et surtout je ne boirais pas autant avant et pendant le travaille pour ne pas trop remplir ma vessie.

Profil : Discret
stephes
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 14:11:53  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
pour moi c'est péridurale pour les 2 premiers et sans pour la troisième ! chez moi la péridurale ne fonctionne pas et j'ai bien souffert et bien fatiguée pour le premier ou j'ai eu 1 jour et 2 nuits de contractions puis episiotomie sans pouvoir rien me donner quand elle m'a recousu a cause de la péridurale que j'avais eu la veille!! pour la deuxième déclenchement et 2h après avoir des contractions toutes les 5mn j'appelle la sage femme et elle me dit que je risque de souffrir toute la nuit et qu'avec la péridurale sa irait plus vite!! je monte en salle ils me la font 10mn après ma fille sortait !!! et pour la troisième je n'en voulais pas non plus , déclenchement aussi car j'ai perdu les eaux l'aveil et travail super rapide malgré qu'avant j'avais aucune contractions en 2h elle était la!!!! et j'ai pu rentrer 2 jours après!!!! si c'est a refaire se que j’espère sa sera sans péridurale!!!!!

Profil : Régulier
boullau
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 19:24:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour
Voilà 14 mois que j'ai accouché sans péridurale d'un adorable petit garçon.
Ma grossesse à été un véritable bonheur pas un soucis ce qui m'a conduit lors de l'entretien avec l'anesthésiste de spécifier que si je pouvais me passer de péridurale ça serait sans.
Après une longue attente après avoir perdu les eaux mais sans contractions (8h45) j'ai commencé le travail vers 21h, on m'a proposé le bain et en 1h30 je suis passée de 2cm à 8cm et hop en salle d'accouchement. Eliott à vu le jour ou plutôt la nuit à 0h26 bec 2kg820.
Je n'ai eu aucune épisiotomie ni instrumentation. Un vrai bonheur si j'étais certaine que tous mes accouchements se passent de la sorte je résigne de suite.


---------------
Ensemble depuis juin 2001 nous nous sommes mariés le 8 août 2009.
Eliott notre bb thaï est né le 12 avril 2011 à 38 SA + 3
BB2 prévu pour le 22 mai 2014
26 novembre 2013, on apprend que notre bébé sera une fille

Eliott F,anniv,20​14-03-17,,​,,,transpa​rent,mois,​62,261,1,2​011-04-12,​0000CC


reglette-3​09719
Profil : Impliqué
tibebecalin
  1. answer
  2. Posté le 25/06/2012 à 23:09:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

AurelieLagirafe a écrit :
La rédac souhaite connaître votre expérience d'un accouchement sans péridurale...

Racontez-nous :)

Etait-ce un choix ou non ?

Quel souvenir en gardez-vous ?
Comment avez-vous géré la douleur ?

Envisagez-vous la péridurale pour un prochaine naissance ?...

Merci à toutes par avance !
Afficher plus
Afficher moins


raconter : Oh My God !!  ouch:{}
pas eu le choix car accouchement express dans la panique.
ça fait très mal sur le coup, j'ai perdu le contrôle. Mais après j'etais top fraiche comme si rien ne c'était passé.
Je n'ai jamais envisagé la douleur, je pense que si on ne l'a pas vécu on  ne peut pas savoir ce que c'est.
si prochain avec péri car j'ai très peur d'avoir aussi mal à nouveau.
Et toi Aurélie?  ;)

Message édité par tibebecalin le 25/06/2012 à 23:13:56

---------------
183041Bann​iere2jpg
Profil : Nouveau
gasmum
  1. answer
  2. Posté le 26/06/2012 à 07:39:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour mon premier enfant, né il y a 5 mois, je voulais vraiment un accouchement le plus naturel possible.
Je me suis donc préparé dans ce sens avec de la sophrologie mais aussi seule dans ma tête. Souvent, je m'imaginais poussant et voir enfin mon bébé.

Le jour J: 00h30 perte des eaux, aïe, la SF m'avait dit que c'était plus douleur d'accoucher qd la poche est rompue... J'oublie vite cette pensée en me disant que dans qq heures, ce sera une superbe rencontre...

1h30: Arrivée à la maternité, col dilaté à 2cm, pas de contraction. Monitoring
2h/2h30: installation en chambre. Je roule sur le ballon, je marche, papote avec le papa. Tout va tres bien
4h: Au secours!!! Vomissements, colliques, les contractions douloureuses arrivent. Je prends une douche pour me détendre...
4H30: Insuportable. J'ai trop mal. Direction la salle de consultation. Col ouvert à 6. Je commence à réclamer la péri. La SF me passe en monitoring et me demande dans quelle position je suis le mieux. D'instinct, je me met à 4 pattes face au lit. Et tres rapidement, j'ai envie de pousser. La SF ne me croit pas. En l'espace de 10 min, jez suis passée de 6 à 8!!
Instalation en salle d'accouchement. Au niveau du mental, la douleur est là mais je sens que c'est la fin. Le fait de poussezr lors des contractions occupe l'esprit. J'imagine mon bébé qui s'engage, je lui parle de travail d'équipe, qu on force ensemble pour se retrouver....
6h45: Il est dans mes bras! J ai vaincu!!!

Dans mon récit, je ne parle pas du papa, mais il a été a mes cotés et je pense qu il a poussé avec moi. Il m('a aidé à passer le cap le plus dur en me rappelant meon souhait et en me disant qu il avait confiance en moi et en ma force. Ces des phrases encore gravés en moi...

Voilà, je crois que dans si vous voulez, vous pouvez essayer et si ca ne va pas, dame peri sera là! Et surtout, ne pas culpabiliser

Profil : Expérimenté
mystie33160
  1. answer
  2. Posté le 26/06/2012 à 12:52:23  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
hou la!c'est chaud c'est récits et cela donne envie lol moi la 1ére péri j'ai rien sentie
2éme péri cela arreté le travail direction césa
3éme rachi direction césa  4éme je voudrais accoucher en 1h sans péri ni rien lol on verra


---------------
XcZK7yu XcZKp2
Profil : Nouveau
audreyberger
  1. answer
  2. Posté le 26/06/2012 à 18:56:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai fait le choix d'accoucher de mes 2 garçons sans péridurale. Je voulais que mes accouchements soient les plus naturels et le moins médicalisés possible.
Hormis la peur de l'aiguille, j'avais entendu telllement de chose que je ne voulais pas tenter l'expérience : certaine n'ont rien senti, d'autres tout, d'autres encore pour qui la péridurale n'a fonctionné que d'un côté... sans parler des mals de crane après coup et des troubles du rythme cardiaque après l'injection du produit !
Je pense aussi à toutes ces femmes (nos mères, nos grand-mères... ou même les femmes de nos jours qui n'ont pas la chance de bénéficier des techniques modernes) qui ont accouché et continuent d'accoucher sans les soins dont nous pouvons bénéficer aujourd'hui. Accoucher sans péridurale c'est leur rendre hommage et les remercier de leur courage.
Mes 2 accouchements ont été très rapides et j'ai même accouché de mon deuxième dans la salle de pré partum de la maternité car la sage-femme n'a pas eu le temps de me tranférer en salle de travail... J'ai donc accouché sur un lit "normal". En  10 ans d'expérience c'était une première pour cette sage-femme !
Il est vrai que la douleur s'envole dès que bébé arrive même si on se souvient quand même avoir eu mal (on oublie juste l'intensité).
En fin d'année, bébé 3 arrivera et je reconduirai l'expérience car je le fais aussi pour eux, pour vivre pleinement leur arrivée dans ce monde à nos côtés.

Publicité

Profil : Nouveau
lollylola68
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2012 à 12:39:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Deuxième accouchement sans péri car trop rapide : horrible ! la douleur des contractions à partir de 6 doigts et très forte mais gérable, car on reprend des force entre chacune.

Lorsque la poche s'est rompue, décharge de douleur insoutenable qui ne s'arrête plus, je commence à crier sans pouvoir contrôler (oui comme dans les mauvais films !)

Quand en plus le bébé pousse là on a envie de mourir ! Tellement mal que je voulais pas pousser moi même, mais le corps se met en mode automatique donc pas le choix... Très mal au vagin et à l'anus (pas très poétique mais bon !)

La cerise sur le gâteaux c'est qu'une fois que c'est sorti, y'en a encore ! Avec la péri, le point de suture sans anesthésie locale, la sortie du placenta, la sage femme qui te presse le ventre comme une tarée, la pause de la sonde urinaire, le lavage...ben tu sent rien mais là ça te fais encore bien morfler !!!!

J'en garde pas un bon souvenir et même si c'est pas ce qui m’empêchera de faire mon troisième, ce sera jamais mon choix !
Message cité 1 fois
Profil : Impliqué
tibebecalin
  1. answer
  2. Posté le 30/06/2012 à 01:17:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Lollylola68 a écrit :
Deuxième accouchement sans péri car trop rapide : horrible ! la douleur des contractions à partir de 6 doigts et très forte mais gérable, car on reprend des force entre chacune.

Lorsque la poche s'est rompue, décharge de douleur insoutenable qui ne s'arrête plus, je commence à crier sans pouvoir contrôler (oui comme dans les mauvais films !)

Quand en plus le bébé pousse là on a envie de mourir ! Tellement mal que je voulais pas pousser moi même, mais le corps se met en mode automatique donc pas le choix... Très mal au vagin et à l'anus (pas très poétique mais bon !)

La cerise sur le gâteaux c'est qu'une fois que c'est sorti, y'en a encore ! Avec la péri, le point de suture sans anesthésie locale, la sortie du placenta, la sage femme qui te presse le ventre comme une tarée, la pause de la sonde urinaire, le lavage...ben tu sent rien mais là ça te fais encore bien morfler !!!!

J'en garde pas un bon souvenir et même si c'est pas ce qui m’empêchera de faire mon troisième, ce sera jamais mon choix !
Afficher plus
Afficher moins


Pour te recoudre elle aurait quand meme pu te faire une anesthésie locale.


---------------
183041Bann​iere2jpg
Profil : Régulier
ptitesmimines
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2012 à 13:44:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour ma grande, j'ai eu une "moitié" de péridurale, ça compte ?   :D

En fait, en arrivant à la maternité, j'étais pas encore décidée. J'ai dit à la sage-femme que je verrais jusqu'où je peux tenir sans péridurale. Finalement, j'ai pas fait la maligne longtemps et j'ai choisi la péri. Le problème c'est qu'elle n'a fonctionné que d'un côté et franchement, ben c'est pas drôle. J'avais hyper mal, et en même temps vu que j'avais une jambe carrément paralysée, ben je pouvais pas bouger, j'étais juste bonne à subir les contractions...
Par contre j'ai bien senti quand pousser (c'est le point positif de cette péridurale loupée) mais j'ai pas un souvenir douloureux de l'expulsion.

Du coup, pour la 2e qui arrive bientôt, ben je sais pas quoi faire. Je me dis que finalement j'ai survécu au 1er accouchement (et aux 12h de contractions  ouch:{} ). Et même si les contractions m'ont vraiment fait mal, j'ai peur que la péri ne marche pas bien de nouveau et que je ne puisse rien faire à par les subir comme pour le 1er...

Je pense que je vais tenter sans péri, je verrais bien comment ça se passe. Cette fois, je sais à quoi m'attendre, peut-être que je gèrerai mieux les contractions ;)


---------------
NDrhp2 FeAqp1
x8WGp2 613vp1
Profil : Nouveau
steph1976anie
  1. answer
  2. Posté le 12/07/2012 à 06:52:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
3 grossesses avec 3 accouchements sans péridurale.
Par choix, car l'accouchement est normalement moins long et le fait de pouvoir bouger aide à faciliter la venue de bébé.
Je n'aurais pas pu supporter de rester des heures allongée à attendre: c'est épuisant et ça ralentit l'efficacité de la nature.
Chaque contraction je les aie vécues pleinement pour accompagner bébé vers la sortie. De plus je parlais de tout et de rien avec le papa pour ne pas m'enfermer dans la douleur, j'envoyais des textos...
Pour le dernier, en 30 minutes sur le ballon à faire des mouvements de bassin, je suis passée d'une dilatation de 5 cm à dilatation complète.
Je souhaite des accouchements comme ça à toutes...

Profil : Fidèle
malinoir
  1. answer
  2. Posté le 12/07/2012 à 21:49:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
3 grossesses, 3 accouchements sans péridurales
Pour le premier, pas le choix, j'ai accouché 1/2h après être rentrée à la maternité (1h30 après la première contraction). Pas vraiment le temps de souffrir ou en tout cas de fatiguer tellement on souffre.

Pour le deuxième, j'imaginais que ça allait aller vite et donc je l'ai refusée. Ma belle sœur avait rien senti à son accouchement et j'avais des souvenirs merveilleux du miens. Après coup, je me suis dit que j'aurais mieux fait de la demander. On les sent passer quand même les contractions et là ça a duré plus de 5h. J'essayais de me relaxer et de respirer le plus calmement possible entre chaque contraction. A un moment l’anesthésiste qui était un ami de mon mari est venu dire bonjour. Il m'a félicité pour mon courage et ça m'a un peu réconfortée. Il a aussi éteint les lampes au-dessus de moi (on était en pleine journée, ce n’était pas vraiment nécessaire) bon dieu ce que ça m'a fait du bien. Une grosse impression de stress en moins. En gros ça faisait mal mais c’était gérable c'est surtout la longueur du travail qui épuise dans ces conditions. Là ou c'est devenu vraiment pénible c'est quand on a percé la poche pour accélérer le processus. Hou-là je pédalais dans le vide, infernal. Par contre ça n'a duré que 2-3 minutes pour faire les 3 cm qui manquait depuis 5h. Il parait que j'ai également écrabouillé la main de mon mari... moi je ne m'en suis pas rendue compte, c'est après coup qu'il me l'a dit. Je ne le croyais pas mais la couleur de sa main le montrait bien hihi

Pour le troisième, rupture de la poche avant d'avoir une contraction. 1h après le petit bout était né. Là aussi pas eu le temps pour quoi que ce soit.

Ici je suis enceinte de la quatrième. Et contrairement à ce que j'ai dit à la naissance du deuxième, je ne suis vraiment pas sure d'avoir envie d'une péridurale. C'est tellement magique de sentir le bébé avancer. Je n'ai aucune envie de ne rien ressentir. Et je peux dire que 12ans après (l'age du deuxième) il faut vraiment que je réfléchisse pour me souvenir des douleurs subies, je ne me souviens que du bonheur de mettre un bébé au monde.


---------------
BB1 : Renaud 14ans
BB2 : Tristan 13ans
BB3 : Léonce 9ans
BB4 : Zoé née le 17/11/2012
 Page :
1  2  3
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Appel à témoignages : le retour de couches Appel à témoins pour le mag : les visites à la maternité
NRJ12 - Appel à témoins Appel à témoin : l'haptonomie
URGENT : APPEL A TEMOINS - FAMILLE NOMBREUSE Appel à témoins pour le magazine
Appel à témoins pour le magazine Appel à témoins "Toute une histoire" France2
qqn a accouché à la mater d'issoire (63) ? APPEL A TEMOIN utérus déchiré pendant l'accouchement
problème post péridurale  
Plus de sujets relatifs à : Appel à témoignages : vous avez accouché sans péridurale

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
contractions avant le jour J!! 8
ostéo a 15 jours du terme ? 1
pics vaginaux 7
date de DPA 14
césarienne 21