» » »

Allaiter enceinte....

 

61 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse

 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Allaiter enceinte....

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°1625161
nath1225
Profil : Occasionnel
nath1225
Posté le 19-06-2007 à 15:41:38  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Bonjour.... Une petite question. J ai un petit bonhomm e que j allaite toujours, et j aimerai bien continuer encore... Avec mon chéri on pense essayer de mettre en route un deuxième dans quelques mois. Je cherche donc à savoir s il est possible de continuer à allaiter si je tombe enceinte ou s il c est pas tres bon.... Merci

mood
Publicité
Posté le 19-06-2007 à 15:41:38  Edition rapideansweranswer +MPFavoris
 

n°1625279
Anonyme
Invité
Posté le 19-06-2007 à 16:03:54  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

cela faisait 9 mois que j'allaitais et sans le savoir je suis tompbé enceinte et ait allaité pdt 1 mois avec bb dans le ventres (j'ai avorté),j'ai stoppé l'allaitement(prise de medocs pour decrocher le foetus),j'ai su par la suite que des que bb aspire du lait cela declenche des petites contractions chez le foetus et la prolactine produit beaucoup moins de lait,donc ton enfant ne sera pas rassasié!voila j'espere t'avoir eclairci...

n°1625283
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 19-06-2007 à 16:04:30  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Le seul truc, c'est que au 1er trimestre, le lait change un peu de goût, il devient un peu plus salé, et certains bambiens n'aiment pas et se sèvrent donc à ce moment là... Ou encore, au dernier trimestre, quand le colostrum se prépare, car là encore, certains n'en aiment pas le goût. Mais il y en a aussi beaucoup qui continuent et qui partagent ensuite les tétées avec leur petit frère/soeur
 Le lait sera toujours adapté en priorité aux besoins du tout petit, c'est pourquoi il doit boire en 1er, mais tu peux parfaitement co-allaiter !!


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

n°1625544
oasis70
Profil : Régulier
oasis70
Posté le 19-06-2007 à 17:17:21  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Quand je suis tombée enceinte du 3 eme j allaitais mon 2 eme bebe a 2 mois et demi ;de lui meme il s est sevré il n a plus voulu du sein .Donc tous depend des bebes.

n°1625755
pomminou
Profil : Régulier
pomminou
Posté le 19-06-2007 à 18:27:05  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

et tu peux meme allaiter les 2 en meme temps une fois que bébé 2 sera né, à condition de mettre tjs le plus petit au sein en premier, mais je vis en norcege et de nombreuses mamans allaitent 2 bébés en meme temps

n°1625795
Anonyme
Invité
Posté le 19-06-2007 à 18:40:25  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

j'ai allaité alors que j'attendais mon 2ème bébé, finalement ma puce s'est sevrée d'elle-même à la fin du premier trimestre, sans doute le goût du lait ne lui plaisait-il plus. j'envisageais pourtant sans problème de co-allaiter les deux!

n°1626566
Anonyme
Invité
Posté le 20-06-2007 à 08:40:06  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

mais le plus grand "sentira" qu'il passe en second et de plus aura "la fin de tété"donc moins de vitamines,nutriments..a voir...(quand aux contractions que cela provaoque au foetus)

n°1626627
Anonyme
Invité
Posté le 20-06-2007 à 09:07:00  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

et je ne vais pas paraphraser les autres messages, mais je rajouterai par contre qu'il faut penser que certaines mamans ont les seins tellement tendus et durs en début de grossesse que malgré leur volonté d'allaiter bb, elles n'y arrivent plus car la succion leur fait un mal de chien... ceci dit il en va de ces douleurs mammaires comme de celles des règles ou du dos, ou les nausées, ça varie d'une femme à l'autre et certaines passent à travers, et alors continuer à allaiter malgré la grossesse est plus facilement envisageable... En tt cas le corps ne cesse pas de produire du lait du fait qu'on est enceinte, et il n'y a pas d'interdiction à allaiter si on le souhaite !

n°1626750
dorasue
Profil : Fidèle
dorasue
Posté le 20-06-2007 à 09:49:09  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

et bien moi aussi j'ai allaite les 3 premier mois de grossesse et mon fils c'est sevre tous seul a la fin du 1e trimestre de grossesse et pas de soucis de contraction  il est tous a fait possible d'allaite en meme temps  mais generalement le gout du lait change et cela depend des bb sa plait ou sa plait pas.voila biz!!!

n°1629020
Anonyme
Invité
Posté le 20-06-2007 à 20:08:52  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

['4ecd2f']ici pour l'lalaitement du 2eme ..qui tete encore a 30 mois alors que je suis enceinte de 5 mois une seule fois il m'a dit "lait beurk" mais il a continué.. ya just emon gynéco qui rale parce que je "fatuge mon organsime"..;pfffff il y connait rien en allaitement lui  c'est un bonheur, mon grand fait des clains au bébé avant de tété et quand quelqu'un lui demande ou tetera l'autre bébé il dit "la" en montrant le 2eme sein...ben oui yen a 2 [/'4ecd2f']

n°1629235
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 20-06-2007 à 21:23:19  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Pour éviter de tomber dans des clichés ou des idées reçues malheureusement fausses mais courantes (je pense à ce que tu disais angeldu91, car je ne sais pas qui t'a raconté que le lait n'est plus assez nourrissant pour l'aîné... C'est faux puisque de toute façon il est diversifié ), je vous propose un peu de lecture
 Voici donc un article paru dans le magazine de la Leche League, Allaiter Aujourd'hui (n°61), écrit par Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau. Je vais devoir le couper, sinon ce sera trop long, je vais donc essayer de faire un découpage par paragraphe dans la mesure du possible. Bonne lecture    


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

n°1629238
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 20-06-2007 à 21:23:36  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

"Continuer à allaiter pendant la grossesse, puis allaiter ensuite les deux enfants simultanément, ça ne se décide généralement pas à l’avance.  Simplement, un beau jour, alors qu’on allaite encore son enfant plus ou moins grand, on se retrouve enceinte. Et l’on n’arrive pas à imaginer de le sevrer comme ça, brutalement. Alors, si l’on sait – notamment par les témoignages d’autres femmes – qu’allaiter pendant la grossesse est tout à fait possible, on va peut-être se lancer dans l’aventure.  Car c’est bien d’une aventure qu’il s’agit. D’une expérience tout à fait spéciale, dont on ressortira sans doute chamboulée, et où très souvent les choses se seront passées différemment de ce qu’on avait prévu."  


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

n°1629244
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 20-06-2007 à 21:25:32  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

"Ecartons tout d’abord les trois craintes les plus courantes que peut avoir la mère et que, n’en doutons pas, va lui renvoyer son entourage. Non, l’allaitement ne va pas priver le fœtus de nutriments indispensables.  Une femme qui se nourrit correctement n’aura pas de mal à répondre aux besoins à la fois du fœtus et de l’enfant allaité. Il lui faut simplement s’assurer qu’elle prend du poids normalement, ajoute des aliments nutritifs à son alimentation et se repose suffisamment.  Dans une étude faite au Guatemala (1) sur les suppléments nutritionnels, la moitié des femmes participantes se sont retrouvées enceintes alors qu’elles allaitaient encore. La poursuite de l’allaitement n’a pas affecté la croissance du fœtus. En fait, aucune étude n’a jamais mis en évidence un impact négatif sur la croissance du fœtus in utero ou sur le poids du nouveau-né lorsque la mère allaitait pendant sa grossesse et qu’elle était correctement nourrie. Toutefois, l’étude précitée a montré que ces mères avaient des apports nutritionnels plus élevés et une masse grasse moins importante pendant la grossesse.   Non, le lait ne devient pas mauvais pour l’enfant allaité.  C’est malheureusement une idée répandue dans beaucoup d’endroits, où il est tabou d’allaiter pendant la grossesse, pendant les règles (ou dès que la femme a son retour de couches), comme il est tabou de donner le colostrum (2)."  


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

n°1629248
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 20-06-2007 à 21:26:21  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

"Certes, la quantité de lait baisse, plus ou moins selon les femmes, et plutôt au cours des derniers mois de la grossesse (et se transforme alors en colostrum, qui aura éventuellement un léger effet laxatif sur l’enfant). Mais il est vraisemblable que celui-ci aura alors également une alimentation solide, et ne dépendra pas exclusivement du lait maternel (dans le cas contraire, il faudra bien évidemment surveiller attentivement la croissance de l’enfant).  D’autre part, les hormones de la grossesse ne sont retrouvées dans le lait que dans des quantités très faibles, guère susceptibles d’avoir un impact sur l’enfant allaité. Ces quantités seront d’autant plus basses que la sécrétion lactée se tarira progressivement. Le foetus est d’ailleurs exposé aux mêmes hormones, présentes dans le sang à des taux considérablement plus élevés.  Pour sa part, l’Organisation Mondiale de la Santé estime qu’il est « certainement préférable d’améliorer le régime de la mère avec des aliments facilement disponibles que d’interrompre l’allaitement à cause d’une nouvelle grossesse, surtout dans les endroits où l’on n’est pas assuré de trouver des aliments de sevrage appropriés » (3).   Non, le risque de fausse couche ou d’accouchement prématuré n’augmente pas si l’on allaite pendant la grossesse.  Une des principales craintes, tant chez les mères que chez les professionnels de santé, est que la stimulation des mamelons due à l’allaitement puisse provoquer des contractions utérines susceptibles d’induire une fausse couche. Toutefois, les études n’ont jamais retrouvé un tel impact, et les grossesses normales ne semblent pas affectées par les décharges d’ocytocine survenant pendant les tétées, même si certaines mères ressentent des contractions utérines plus fréquentes en fin de grossesse lorsqu’elles allaitent toujours. La situation pourrait par contre être différente chez les femmes qui ont des antécédents de fausse couche ou d’accouchement prématuré, ou qui présentent une grossesse multiple (jumeaux ou triplés), mais aucune étude n’existe sur le sujet.  L’ocytocine a une demi-vie plasmatique très brève (moins d’une minute) ; elle est très rapidement détruite par l’ocytocinase. De plus, même s’il existe toujours des décharges d’ocytocine pendant les tétées pendant au moins toute la première année d’allaitement, l’amplitude des pics observés baisse avec le temps.  Rappelons à ce sujet que les rapports sexuels, que la plupart des couples poursuivent au cours d’une grossesse normale, provoquent eux aussi des contractions utérines."  


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

n°1629251
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 20-06-2007 à 21:26:54  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

"En fait, les vrais problèmes ne sont pas là où on les attendrait (sauf si l’on a été mise au courant par des femmes ayant vécu la chose). Ils sont dus aux sensations physiques et aux sentiments que la poursuite de l’allaitement va susciter chez la mère.   La première de ces sensations (c’est souvent même elle qui va mettre la puce à l’oreille quant à une grossesse éventuelle) et l’une des plus courantes, c’est une sensibilité accrue des mamelons, pouvant aller jusqu’à une douleur intolérable.  Cette sensation étant d’origine hormonale, les recommandations qu’on donne aux mères de nouveau-nés pour éviter ou soulager les douleurs de mamelons (bonne position du bébé aux seins, pommades diverses…) ne sont d’aucune aide.  Un certain nombre de femmes qui pensaient poursuivre l’allaitement finissent à contrecœur par sevrer en raison de ces douleurs. D’autres arrivent à les « gérer », notamment en demandant à l’enfant de limiter le nombre, la durée et l’intensité des tétées (« on compte jusqu’à 10 et on arrête », ou « tu tètes doucement »).   Autre phénomène : la baisse de lait et son changement de goût peuvent rendre la relation d’allaitement difficile, donnant l’impression que l’enfant tète « à vide », « à sec » (sans le « lubrifiant » du lait). Ils font d’ailleurs qu’un certain nombre se sèvrent d’eux-mêmes à un moment ou un autre de la grossesse. Dans deux études portant sur des mères devenues enceintes pendant l’allaitement (4), une majorité d’enfants (respectivement 57 % et 69 %) s’étaient sevrés pendant la grossesse."  


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

mood
Publicité
Posté le 20-06-2007 à 21:26:54  Edition rapideansweranswer +MPFavoris
 

n°1629254
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 20-06-2007 à 21:27:16  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

"Dernière chose, qui trouble beaucoup certaines femmes : un changement d’humeur, qui se traduit par un malaise ou de l’irritation pendant les tétées. Plusieurs témoignages dans les pages qui suivent en témoignent.   Dans l’étude précitée de Newton et Theotokatos (4) qui a étudié plus de 500 femmes membres de La Leche League, trois préoccupations ressortaient : 74 % des femmes avaient ressenti des douleurs de mamelons à des degrés divers, 65 % avaient noté une baisse de la lactation, et 57 % avaient ressenti un certain malaise ou de l’irritation pendant les tétées. En fin de compte, 66 % des participantes sevrèrent leur enfant à un moment ou un autre de la grossesse (à noter que dans la mesure où 44 % des enfants avaient 2 ans ou plus, un certain nombre se seraient sans doute sevrés même s’il n’y avait pas eu la nouvelle grossesse).   Il ne faudrait pas en tirer une vision trop sombre de l’allaitement pendant la grossesse. Beaucoup de femmes le vivent sans problèmes, sans mamelons douloureux, sans ambivalence. Et même celles qui expérimentent des difficultés peuvent être satisfaites de l’avoir fait. Toujours dans l’étude de Newton et Theotokatos, sur les 158 femmes qui n’avaient pas sevré pendant la grossesse, 77 % dirent qu’elles recommenceraient probablement, et seulement 6 % qu’elles ne recommenceraient sûrement pas.  Néanmoins, trop de femmes le vivent de façon pour le moins problématique pour qu’on ne donne pas un petit avertissement : vivez les choses au jour le jour, voyez comment vous réagissez, vous et votre enfant, et prenez les décisions qui vous semblent préférables."  


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

n°1629258
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 20-06-2007 à 21:28:30  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

"Si une mère décide de continuer à allaiter son enfant pendant la grossesse, puis après la naissance du nouveau-né, c’est bien parce qu’elle sent intimement que son enfant a encore besoin de cette relation.  Cette « intime conviction » l’aidera à surmonter les éventuels problèmes évoqués ci-dessus, et à résister aux pressions de l’entourage, qui comprendra sans doute mal qu’elle s’obstine à allaiter un « si grand », surtout dans sa situation (c’est là que le soutien du père se révèle capital, ainsi que la compagnie d’autres femmes vivant la même expérience).  La « récompense » viendra d’elle-même. Comme le dit une mère ayant vécu plusieurs co-allaitements, « ce qui m’a le plus plu, dans ces expériences, c’est de laisser l’enfant continuer son chemin, aller au rythme qui est le sien, même s’il se retrouvait aîné d’un nouveau petit ».  Et puis, il est possible que ce « partage du sein » crée entre les « non-jumeaux » une tendre complicité tout à fait spéciale et bien réjouissante à voir… (7)"
1) Merchant K. et al, Maternal and fetal responses to the stresses of lactation concurrent with pregnancy and of short recuperative intervals, Am J Clin Nutr 1990, 52 : 280-288. (2) Voir “Le lait contrarié”, Agnès Fine, in Mémoires lactées, éd. Autrement, mars 1994, p. 161. (3) L’alimentation infantile. Bases physiologiques, supplément au Bulletin de l’OMS, vol. 67, 1989, p. 53. (4) Moscone S et Moore J, Breastfeeding during pregnancy, J Hum Lact 1993, 9(2) : 83-88. Newton N et Theotokatos M, Breastfeeding during pregnancy in 503 women : does a psychological weaning mechanism exist in humans, Emotion and reproduction 1979, 20B : 845-849.  (7) Attention, le co-allaitement n’est pas une garantie contre la jalousie fraternelle ! Mieux vaut donc ne pas décider de co-allaiter dans le seul but de l’éviter.  


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

n°1629262
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 20-06-2007 à 21:29:34  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

que comme le sujet de ce post était "allaiter en étant enceinte", j'ai zappé la partie "lorsque l'enfant paraît"


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

n°1632309
nath1225
Profil : Occasionnel
nath1225
Posté le 21-06-2007 à 20:01:10  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Hercora: Trop drôle ton ti coeur!!!!!!  Zenzo: Merci bcp bcp pour la lecture. C est très instructif et ca m encourage!!!!!  Parce que j ai vraiment pas envie d arreter d allaiter, ni moi ni bb ne sommes prêts. Alors, pour autant que je tombe enceinte avant que j arrete d allaiter, je vais tenter l expérience!!!!! Marena: Comme on se retrouve (bb de noel)!!!!!! T es partout dit voir!!! Et toujours de bon conseil...  MERCI A TOUTES!!!!!!!!!

n°1638212
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 23-06-2007 à 23:52:27  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

pour willi40


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

n°1642071
Anonyme
Invité
Posté le 25-06-2007 à 21:33:24  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

['b13afc']Bonjour...J'ai une petite fille de 4 mois qui s'appelle léna, je l'allaite mais je me suis rendu compte le samaine dernière que j'avais oublié de prendre la pilule de dimanche dernier (je m'en suis rendu compte au moins mercredi)... Peut on tomber enceinte en allaitant ? De plus ce soir je suis deseperé car je suis en panne de lait maternel et c'est bien la 1ere fois !! Une pharmacienne m'a dit que normalement le fait d'allaiter empecher de tomber enceinte mais je ne suis pas convaincue ... Merci de m'aider car je panique un peu [/'b13afc']

n°1642135
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 25-06-2007 à 21:53:31  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Si tu allaites à 100% (c'est à dire que Léna ne prend rien d'autre, ni eau, ni lait artificiel, ni solides bien entendu), que les tétées ne sont pas espacées de + de 4 heures la journée et pas + de 6 heures la nuit, alors l'allaitement est un contraceptif efficace à 98 % (soit quasiment comme la pilule); Cependant, n'oublions pas que chaque femme est différente, et il est vrai que certaines auront leur retour de couche avant le 6è mois malgré un allaitement exclusif, mais elles font donc partie des 1 à 2% d'"erreur" de la méthode (c'est la MAMA si tu veux regarder sur le Net).
 Par contre, la pilule est fortement déconseillée  pendant l'allaitement, car elle génère une baisse de lait... Depuis combien de temps l'as tu reprise ? ceci pourrait être une explication à ta "panne de lait"


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

n°1642138
zenzo
Profil : Impliqué
zenzo
Posté le 25-06-2007 à 21:54:15  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

... que l'enfant doit avoir moins de 6 mois aussi pour la MAMA


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! {#emotions_dlg.tete2}

n°1642176
jujub83
Profil : Fidèle
jujub83
Posté le 25-06-2007 à 22:19:29  answer
Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

je fais donc partie de ces 2%  J'ai eu mon retour de couches à 6 semaines en allaitant exclusivement Moi qui pensais être tranquille.... Cette théorie d'allaitement contraceptif est très discuté ... de toute façon on ne sait pas quand va survenir le retour de couches, qui survient dans tous les cas environ 10 jours après une période fécondable. On peut donc tomber enceinte en allaitant, dans le mois qui précède le retour de couches, retour qui vaire d'une femme à l'autre...

 Page :
1

Aller à :
Ajouter une réponse
  
Infobebes
»
FORUM Mon bebe
»
Allaitement,  biberon, nutrition
»

Allaiter enceinte....

 

Sujets relatifs
allaiter jumeaux? oui mais comment?Triste de ne plus allaiter
je veux allaiter ,,,,Allaiter un bébé de 22 mois
dois-je arrêter d'allaiter?allaiter aprés avoir eu des crevas
Combien de temps allaiter?Peut-on allaiter après une césarienne?
Qui allaite ou a allaité ??(ou a envie d'allaiter)futur maman enceinte de 5 mois
Plus de sujets relatifs à : Allaiter enceinte....

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
allaitement et petite prise de poids 11 20-06-2007 à 10:41:07
QUELLE QUANTITE POUR BEBE LE MIDI ET QUEL REPAS ?? 15 20-12-2013 à 22:13:01
mon bebe de 9 mois ne mange preqsue plus rien 2 19-06-2007 à 15:17:24
Bébé constipé+régurgitation.......... 1 19-06-2007 à 14:57:54
Mon bébé refuse de manger des légumes, que fa 8 28-06-2007 à 15:38:24