/ / /

Opération chirurgicale et allaitement

 

86 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Opération chirurgicale et allaitement

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Invité
  1. answer
  2. Posté le 17/03/2007 à 21:05:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour, je viens d'être opérée des varices hier, et comme traitement on m'a prescrit un anti-inflamatoire du nom de di-antalvic. Le problème est que j'allaite toujours ma fille de 9 mois, et que ce médicament n'est pas compatible avec l'allaitement ... que faire ? je ne veux pas sevrer ma fille et je ne trouve personne pour me conseiller ... Merci et bonsoir

Publicité

Profil : Impliqué
guilly02
  1. answer
  2. Posté le 17/03/2007 à 21:07:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Lis le post suivant (zenzo, guilly.. au secours), zenzo y met tout pleins de documentation sur ce sujet.


---------------
Fabienne, 26ans, VDI Avon, XKAcollection, Tupperware.

http://1001ariege.forumpro.fr





Profil : Impliqué
zenzo
  1. answer
  2. Posté le 17/03/2007 à 21:12:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Si la douleur n'est pas trop forte, tu peux te rassurer en ne prenant "que" du paracétamol (Dol...ane; effe...an) et/ou de l'ibuprofène (nuro...n; anta...ne) qui sont parfaitement compatibles avec l'allaitement. Mais si tu dois poursuivre le Di-...vic, sache que ce n'est pas un problème. Je vais de ce pas te copier-coller les articles du Dr Jack Newman, pédiatre canadien qui est LA référence en matière d'allaitement (d'ailleurs tu trouveras bien d'autres mythes sur l'allaitement sur le site mamancherie.ca qui répertorie tous ses articles).


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! tete2

Profil : Impliqué
zenzo
  1. answer
  2. Posté le 17/03/2007 à 21:13:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
On s'est croisé mais t'as posté juste avant moi !!!


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! tete2

Profil : Impliqué
zenzo
  1. answer
  2. Posté le 17/03/2007 à 21:14:30  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
"Depuis des années, beaucoup trop de femmes se sont fait conseiller, à tort, de cesser d’allaiter. Si la mère doit prendre un médicament, par exemple, la décision de poursuivre l’allaitement se fonde sur bien d’autres facteurs que sur la présence éventuelle du médicament dans le lait maternel. Il faut aussi tenir compte des risques de ne pas allaiter pour le bébé, pour la mère, pour la famille ainsi que pour la société. Et le fait de ne pas allaiter présente tellement de risques que la question se résume ainsi : Est-ce que la faible quantité de médicament excrétée dans le lait rend vraiment l’allaitement plus dangereux que l’alimentation au lait artificiel? La réponse: presque jamais. La présence d’une faible dose de médicament dans le lait maternel est presque toujours sans danger. En d’autres termes, la prudence recommande de continuer à allaiter, et non d’arrêter.  Il ne faut pas oublier que suspendre l’allaitement pendant une semaine peut causer un sevrage définitif car le bébé pourrait ne plus jamais vouloir prendre le sein. Il faut aussi se souvenir que certains bébés refusent totalement le biberon; une interruption de l’allaitement sera non seulement injustifiée, elle sera aussi difficile à mettre en pratique. S’il est facile de conseiller à la mère de tirer son lait quand elle n’allaite pas, cela ne sera pas toujours évident pour la mère, qui pourra se retrouver avec un engorgement douloureux."  


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! tete2

Publicité

Profil : Régulier
aminag
  1. answer
  2. Posté le 17/03/2007 à 21:16:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai été opérée d'un abcès au sein en juillet dernier mon fils n'avait que 2 mois et n'était qu'au lait maternel. L'anti douleur que l'on m'avait prescrit avant l'opération était aussi incompatible avec l'allaitement, alors je ne l'ai pas pris. J'ai été hospitalisée à la maternité pour pouvoir avoir mon bébé avec moi. J'ai juste dû lui donner le biberon les 24 heures qui ont suivies l'opération à cause de l'anesthésie, et je lui ai redonné le sein ensuite. En fait, je ne pouvait pas lui donner le sein opéré pendant 1 mois et demi donc j'ai complété avec le bib et ensuite j'ai pu lui redonner un allaitement total. Pourquoi tu n'as pas prévenu le médecin que tu allaitais il t'aurais prescrit un médicament compatible, c'est ce que j'ai fait à chaque fois que j'ai vu mon médecin. Ton traitement est long ? car sinon tu peux tirer ton lait qq temps pour ne pas arrêter les montées de lait, tu le jettes et dès que possible tu reprends l'allaitement, c'est ce que je faisais. Je sais c'est pas facile, bon courage !

Profil : Impliqué
zenzo
  1. answer
  2. Posté le 17/03/2007 à 21:16:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
"La plupart des médicaments se retrouvent dans le lait, mais en quantités minimes. Bien que quelques rares médicaments puissent, même en très petites doses, causer des problèmes chez le nourrisson, ce n’est pas le cas de la grande majorité d’entre eux. Les mères à qui l’on conseille de cesser d’allaiter pour prendre un médicament doivent demander à leur médecin de s’assurer que sa recommandation se fonde sur des sources fiables. Il est à noter que le CPS (au Canada) et le PDR (aux États-Unis) ne sont pas des ressources fiables en ce qui concerne les médicaments et l’allaitement. La mère peut aussi demander à son médecin de prescrire un autre médicament compatible avec l’allaitement. Actuellement, il est facile de trouver une alternative sécuritaire. Si le médecin se montre peu compréhensif, la mère devrait demander l’avis d’un autre médecin, et non cesser d’allaiter. Pourquoi la plupart des médicaments se retrouvent-ils dans le lait en si faibles quantités? Parce que l’excrétion dans le lait dépend de la concentration dans le sang de la mère et que cette concentration plasmatique se mesure souvent en microgrammes ou même en nanogrammes par millilitre (des millionièmes ou des milliardièmes de gramme), alors que la mère en ingère des milligrammes (millièmes de gramme) ou des grammes. De plus, ce n’est pas toute la concentration plasmatique qui est excrétée dans le lait, mais plutôt seulement celle qui n’est pas liée aux protéines du sang de la mère. Beaucoup de médicaments sont presque complètement liés aux protéines du sang de la mère. Par conséquent, l’enfant ne reçoit pas autant de médicament que la mère, mais presque toujours beaucoup moins, proportionnellement. Par exemple, dans une étude sur la paroxétine (Paxil), comparativement à sa mère, le bébé recevait moins de 0,3% du médicament pour chaque kilogramme (la mère absorbait 300 microgrammes par kg par jour et le bébé, 1 microgramme par kg par jour)."  


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! tete2

Profil : Impliqué
zenzo
  1. answer
  2. Posté le 17/03/2007 à 21:17:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
"Ils sont couramment prescrits à des nourrissons. La quantité présente dans le lait maternel sera très inférieure à celle que recevrait le bébé s’il était lui-même traité.  Ils sont jugés sécuritaires pendant la grossesse. Ce n’est toutefois pas toujours vrai, puisque pendant la grossesse, le foie et les reins de la mère peuvent éliminer le médicament pour le fœtus. Il est théoriquement possible (mais probablement rare) qu’une accumulation toxique du médicament se produise pendant l’allaitement alors que ce ne serait pas le cas pendant la grossesse. Si l’on craint toutefois la simple exposition à un médicament, comme un antidépresseur, rappelons que pendant sa vie utérine, le bébé reçoit des doses nettement plus élevées, à une étape de son développement où il est en outre plus vulnérable. Des études récentes portant sur les symptômes de retrait chez les nouveau-nés ayant été exposés durant la gestation aux antidépresseurs de type ISRS semblent impliquer l’allaitement comme si cette problématique constituait une contre-indication à l’allaitement. (Un bon exemple du fait que l’on blame l’allaitement pour tout.) En réalité, on ne peut prévenir ces symptômes de retrait chez le bébé avec l’allaitement, puisque le bébé reçoit si peu du médicament par lait.  Ils ne sont pas absorbés dans l’estomac ou l'intestin. C’est le cas de nombreux médicaments injectés (mais pas de tous), comme la gentamicine (et les autres antibiotiques de la même famille), l’héparine, l’interféron, les anesthésiques locaux, l’ompérazole.  Ils ne sont pas excrétés dans le lait. Certaines molécules sont tout simplement trop volumineuses pour cela : héparine, interféron, insuline, infliximab (Remicade), étanercept (Enbrel)."  


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! tete2

Profil : Impliqué
zenzo
  1. answer
  2. Posté le 17/03/2007 à 21:18:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
"Voici des médicaments courants qui sont compatibles avec l’allaitement : L’acétaminophène (Tylenol, Tempra), l’alcool (en quantité raisonnable), l’acide acétylsalicylique ou aspirine (la posologie habituelle, pour une courte période), la plupart des anti-épileptiques et des anti-hypertenseurs, la tétracycline, la codéine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l'ibuprophène (Advil, Motrin), la prednisone, la thyroxine, le propylthiouracile (PTU), la warfarine, les antidépresseurs tricycliques, la sertraline (Zoloft), la paroxétine (Paxil), d’autres antidépresseurs, le métronidazole (Flagyl), l’ompérazole (Losec), les pédiculicides à base de perméthrine (Nix, Kwellada)."


---------------
Sonia, maman d'une pitchoune allait 33 mois11

24/05/09 : c'est une fille !! tete2

Invité
  1. answer
  2. Posté le 17/03/2007 à 22:39:56  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
... aussi la liste des médicaments que tu peux prendre!!! J'y ai été ce matin... ils m'ont dit que c'est consultable par toutes les maman inquiètes... Bon courage! Encore une fois, zenzo notre sauveuse. Bon courage!

Invité
  1. answer
  2. Posté le 18/03/2007 à 05:28:41  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci à toutes, j'avais précisé à l'anesthésiste et au chirurgien que j'allaitais avant l'intervention, mais je n'ai pas vérifié mon ordonnance "type" à la sortie... ma fille ayant 9 mois elle ne tête que la nuit et un peu pour s'endormir dans la journée, alors d'aprés ce que vous me dites, elle ne boira que trés peu de médicament si toutefois le paracétamol ne suffisait plus à soulager la douleur .... et puis je rappelle mon chirurgien dès lundi pour convenir d'un anti-inflammatoire de votre liste ! en tout cas je suis rassurée, je vous remercie une fois de plus de vos précieux conseils  

Profil : Impliqué
guilly02
  1. answer
  2. Posté le 18/03/2007 à 12:00:41  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Comme dit 1 cop, les gdes ames se rencontrent ! Si ta fille ne tete pas souvent, tu peux essayer de prendre le medoc lgtps avant la tétée, comme ca il en restera pas tellement.


---------------
Fabienne, 26ans, VDI Avon, XKAcollection, Tupperware.

http://1001ariege.forumpro.fr





Publicité

 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
alimentation d'un bébé de 15 mois ? mouche-bébé
Code pour Bébédélice de babymoov à 53 eu Alimentation bébé petit poids ?
Homéopathie pour stimuler la lactation reprendre l'allaitement aprés 1 mois d'arret?!!
Sieste et gouter de vos bébés de 17 mois ??? scandaleux article de "libé" sur l'allaitemen
épaissir le lait sevrage impossible, bébé ne veut pas le biberon
allaitement et intervention chirurgicale  
Plus de sujets relatifs à : Opération chirurgicale et allaitement

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
menus types a 15 mois 1
LE BAIN AVANS OU APRES MANGER LE SOIR ?? 8
que dois je faire? 7
SVP PUIS JE LUI EN DONNER?????? 7
l'allaitement que du bonheur 14