/ / /

Ma belle-mère menace de me faire un procès

 

9 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Ma belle-mère menace de me faire un procès

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°4022948
TicTicTacT​ac
Profil : Nouveau
tictictactac
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2016 à 11:04:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour à tous !
Je me suis inscrite ici parce que j'ai vraiment besoin d'un regard extérieur et de différents conseils par rapport aux problèmes que j'ai avec ma belle-mère.

Quand je me suis mise avec mon copain, j'ai rencontré très rapidement sa famille, donc avec son père, sa mère et petit frère, handicapé très lourdement. Sa mère s'occupe donc en permanence de lui. Au début, tout allait bien.
Ca a commencé à empirer quand on a commencé à habiter ensemble. A côté de mes études, je faisais des ménages dans plusieurs magasins le matin afin d'avoir un revenu, je me levais donc tous les jours à 5h du matin, enchainant ensuite avec une journée de cours. Et je travaillais même le samedi. Le seul jour où je pouvais un peu me reposer c'était donc le dimanche. Sauf qu'elle exigeait qu'on vienne dormir chez elle le samedi soir et qu'on reste là bas le dimanche car son mari travaillait le dimanche et qu'elle était toute seule. Mon compagnon ne lui refusant rien, on le faisait. Elle me levait à 8h exigeant qu'on fasse ceci ou cela. Au début, comprenant qu'avec un mari qui étaient au boulot en permanence et vivant dans un village paumé avec un enfant handicapé, je comprenais. Sauf qu'au bout d'un moment, la fatigue a pris le pas sur le reste et j'ai commencé à m'énerver et à dire à mon compagnon que je voulais plus le faire. D'autant plus que du coup je ne pouvais pas voir ma famille autant que je le souhaitais. Une fois, on a donc refusé d'y aller, pour pouvoir aller à un repas d'anniversaire dans ma famille. Elle s'est mise à crier comme pas possible. A dire à mon compagnon qu'il n'était pas son fils, qu'elle ne voulait plus entendre parler de lui, etc ... Donc du chantage émotionnel pour qu'il ne lui refuse rien. N'hésitant pas à faire valoir son petit frère handicapé pour qu'il se sente coupable. Surtout qu'elle lui rabâchait une phrase qu'il lui avait dit quand il avait 3 ans "je suis l'homme de ta vie maman", prenant ça comme une promesse qu'elle lui avait fait à vie.
Au fur et à mesure de notre relation, mon homme s'est mis à parler de son passé, et j'ai découvert que ses parents le battaient, mais vraiment. Pas juste une petite gifle quand il faisait une connerie. C'était vraiment violent. Alors qu'elle, elle m'a dit en face "je ne l'ai jamais battu, mais son père lui était violent". Alors qu'au final, c'était plus elle que lui.
Un autre jour, une nouvelle crise, elle lui redit qu'il n'est pas son fils tout ça parce qu'elle nous demandait de l'argent. Argent qu'on n'avait pas, on avait du mal nous aussi, c'était même ma mère qui nous permettait de manger à une époque, sinon on ne mangeait pas. Et elle coupe les ponts pendant plusieurs mois. Puis, du jour au lendemain, elle revenait parce qu'elle avait besoin d'un service. Alors qu'une seule fois, il a osé lui demander de l'argent pour éviter un chèque impayé et éviter tous les problèmes derrière, elle a refusé et l'a engueulé. Pareille si on refusait de venir la voir parce qu'on n'avait plus d'essence. On aurait dit qu'on l'assassiner.
Tout cela a continué pendant plusieurs années, avec plusieurs coupures de plusieurs mois.

Au final, un peu avant l'été dernier, je suis tombée enceinte. Et elle, elle a décidé de demander le divorce à son mari, soit disant parce qu'il n'était jamais là, alors qu'en fait c'était parce qu'elle avait rencontré quelqu'un d'autre. Son mari tout lui est tombé sur la tête du jour au lendemain, il était perdu. Et elle lui a dit que si il partait de la maison un petit moment, elle allait réfléchir comme ça et peut être changer d'avis. Il a accepté. Sauf qu'à ce moment là, elle a fait changer toutes les serrures de sa maison et a déposé le divorce pour faute parce qu'il était parti. Il est donc devenu complétement fou de cette situation, en plus elle l'empêchait de voir son fils handicapé. Donc de rage, il venait chez elle, et ils s'engueulait violemment, avec la police obligé d'intervenir plusieurs fois. Elle a donc déposé une main courante chez la police, comme quoi il l'harcelait. Et du coup est parti dans sa deuxième maison en disant que c'était pour se protéger. A ce moment là, elle nous a proposé de garder la maison le temps qu'elle parte pour tout l'été. On était content car on allait bénéficier d'une maison tranquillement pour tout l'été et du coup de mettre de côté pour prendre un bon endroit où vivre avec bébé et pour ses affaires vu qu'on ne paierait pas de loyer. Sauf qu'en vérité, elle nous a envoyé au charbon.
La première semaine, son père vient pendant son jour de congé. Il se demande où sont passés sa femme et son fils. Il découvre qu'ils sont parti. Mon compagnon lui dit que, par contre, il ne lui refusera pas l'entrée chez lui, mais qu'on n'a qu'une paire de clé, donc il ne peut pas lui passer de clés. Il accepte et repart car il commençait à être tard. Le lendemain, il revient, commence à crier qu'il veut une clé, mon compagnon refuse. Il demande un double, il était 19h, donc il refuse en disant que tout serait fermé. Puis d'un coup, il s'en va en claquant tout. On regarde ce qui s'est passé, il nous avait volé les clés. On appelle la police car il nous ignorait. Celui-ci le font revenir en lui expliquant que du coup on est bloqué à l'intérieur, d'autant plus que je suis enceinte et que du coup si j'ai un soucis, on ne pourrait pas bouger. Il revient encore le lendemain, et encore, et encore. Toujours des cris, il était totalement fou de cette situation.
Puis après une semaine de calme, il revient un matin. Il se remet à crier. Et il attrape une planche de bois et commence à frapper mon compagnon. Celui-ci l'immobilise donc. Moi prise de panique, je m'étais réfugié aux toilettes en pleurant. La police finit par arriver, et lui explique qu'il faut qu'il arrête, qu'il a une procédure avec un huissier en cours. Donc il n'a pas à venir nous agresser comme ça. Après cela, il disparait totalement.
Mais pendant tout ce temps, sa mère n'a jamais eu un mot de compassion pour nous, n'y s'est senti coupable de tout ça, car c'est ses manipulations qui ont conduit à tout ça.

Au final, pendant l'été, lors d'un coup de téléphone avec mon compagnon, elle lui dit qu'elle ne veut plus vivre dans cette maison, et comme celle-ci a été construite pour le petit frère handicapé, elle l'a récupérera à coup sur au divorce. Du coup, elle nous propose de nous la donner, en gardant juste son adresse principale là. On est donc tout content de récupérer cette maison avec ce grand terrain pour notre bébé. C'était vraiment idéal pour qu'elle grandisse. Donc on arrête de chercher un appartement et on s'installe vraiment.
En septembre elle rentre pour la suite du divorce. En nous disant qu'on n'aurait que 2 semaines de cohabitation avant qu'elle reparte. C'est difficile car elle est très autoritaire, mais on serre les temps en se disant que ça ne durera que très peu de temps. Mais au final, l'audience se passe très mal. Et elle devient vraiment insuportable, comme si c'était notre faute. En plus, elle n'en n'avait rien à faire de notre bébé. Par exemple, le jour où j'avais l'échographie où on allait découvrir le sexe du bébé, on était dans la salle d'attente et elle appelle mon compagnon en lui disant qu'elle est fatiguée, qu'elle ne veut pas rentrer en bus donc qu'il doit venir la chercher. Il refuse puisqu'il voulait rester avec moi pour l'échographie, elle s'est énervée en disant qu'il était un fils indigne, qu'il ne faisait rien pour elle. Et quand on est rentrée, content d'annoncer qu'on attendait une petite fille, elle n'en n'a rien eu à faire. A part me dire que je devenais moche avec la grossesse. Que elle, elle était fatiguée donc je devais me bouger plus pour l'aider, alors qu'ayant beaucoup de problèmes de santé, pour éviter les problèmes pendant la grossesse, je devais me reposer beaucoup.
Au final, les 2 semaines passent, elle ne se décide pas à repartir, donc avec mon compagnon on comprend qu'elle s'est moqué de nous et on décide de chercher un appartement. On est début septembre, donc on lui demande de nous laisser jusqu'au 1er octobre pour partir, sinon on lui paiera un loyer car d'après elle on lui coutait trop cher alors que c'était nous qui faisions les courses pour la maison, elle ne paierait rien.
Sauf qu'un matin, on se lève, elle et le petit frère n'étaient pas là. Mon compagnon descend préparer le petit déjeuner le temps que je me prépare. J'entends qu'elle rentre. Et j'entends qu'elle commence à crier sur mon compagnon à cause du chat. Puis j'entends la phrase "et puis si tu veux manger, tu payes" ... Et là mon compagnon a vu rouge qu'elle lui dise ça. Ils se sont gravement engueulé avec des mots très durs. Et au final, elle lui a dit de partir de chez elle et de ne plus jamais revenir, qu'elle ne voulait plus le voir.
On a donc pris le plus d'affaire qu'on pouvait transporter dans notre petite voiture et ... on s'est retrouvé à la rue. Heureusement, un ami a pu nous héberger quelques nuits. Et heureusement encore on nous a annoncé 2 jours après que le dossier qu'on avait déposé pour un appartement était accepté.
Le jour du déménagement, ayant encore beaucoup d'affaires là bas, on doit passer avec le camion. Et là elle commence à lui dire qu'elle avait le droit de réagir comme ça, et que c'était ma faute, que je lui avais retourné le cerveau.
Au final on s'installe dans notre nouvel appartement, on recommence à vivre vraiment. Sauf qu'un jour elle lui envoie un message avec une vidéo où la belle-fille maltraite sa belle-mère et le mari ne dit rien parce qu'elle est enceinte, en disant que s'était ma faute et qu'il fallait qu'il me remette à ma place. Il ne prend même pas la peine de répondre.

En décembre, alors que je devais accoucher en février, les médecins ont découvert que je faisais une pré éclampsie, j'ai du être hospitalisée en urgence, et au final, subir une césarienne car mon état empiré pour sauver bébé et moi. Mais bébé étant née trop tôt, elle a passé quasiment 1 mois en néonat, la plupart du temps sous couveuse et sous alimentation. Et moi avec une situation de santé difficile aussi. Mais on se remet bien toutes les deux et tout va pour le mieux pour nous trois, avec elle totalement en dehors de nos vies.

Puis un jour, il reçoit un message de sa mère, lui disant qu'elle va vendre la maison donc si il veut passer chercher des affaires, il a qu'a venir. Il décide d'y aller, pour pouvoir revoir son frère et pouvoir récupérer les choses qu'on ne pouvait pas transporter avant vu qu'elles étaient encombrantes. Une fois fini, il m'appelle, me dit qu'elle s'est excusé envers lui et qu'elle veut voir sa petite fille. Prise de naïveté, je me dis qu'elle a peut être compris ses erreurs et un soir, après le travail, on passe avec notre fille lui présenter. Sauf qu'en arrivant, elle ne me dit pas un mot, me prend ma fille des mains presque de force. On reste peu car il est tard, pas un au revoir non plus. Je comprend qu'elle se sert donc juste de mon compagnon une fois de plus, que j'ai été naïve. Mon compagnon et moi on s'engueule à ce propos là car lui il me dit que non, et qu'il est content de pouvoir revoir son frère.
Un jour, j'étais à son travail avec la petite pour manger avec lui, et elle débarque. Elle voit la petite, me la prend des mains de force à nouveau et commence à critiquer comme je l'élève et me donner des directives. Je me retiens de faire une esclandre, le magasin étant rempli de clients. Je dis donc à mon compagnon que c'est fini. Que vu comment elle est et vu son passif, elle ne fera pas parti de la vie de ma fille, qu'elle ne peut pas grandir avec une grand mère qui un jour et là, l'autre l'ignore totalement. Et qu'en plus, elle est dangereuse par rapport à tout ce qu'elle a fait. Il me dit qu'il accepte. Cependant, je lui précise bien que je comprend son point de vu par rapport à son petit frère, donc en échange qu'il ne me cache rien, j'accepte qu'il la voit de temps en temps. Sauf que je découvre que tous les midis il mange avec elle, elle l'appelle en permanence, etc ... en me cachant tout justement. Donc je m'énerve de ses cachoteries. D'autant plus qu'elle réclame de voir la petite, et qu'elle dit que c'est ma faute, que je suis mauvaise, qu'il devrait prendre la petite de force et lui amener. Il refuse, encore heureux. Mais il lui envoie plein de photos d'elle, avec des mots doux et tout ça. Lui rend plein de services à nouveau. J'ai beau lui expliquer qu'il va encore se faire avoir, qu'elle va se servir de lui et qu'après va l'envoyer sur les fleurs. Il continue, et tout ça dans mon dos. Il me cache tout.
Sauf que maintenant, elle est passé à un autre niveau. Elle menace de m'attaquer en justice car elle a le droit de voir la petite. Je suis donc perdue sur comment faire pour qu'elle n'interfère plus dans nos vie. Et qu'elle arrête de nous faire souffrir. Sachant qu'avec le chantage émotionnel qu'elle fait à mon compagnon en permanence, il ne veut pas rompre les liens avec elle pour son petit frère.

(Désolée pour le long pavé :( )

Publicité

n°4022950
gwengwen28​0191
Profil : Nouveau
gwengwen280191
  1. answer
  2. Posté le 05/07/2016 à 20:51:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour je trouve que deja tu as etait trés patiente bravo car sa doit etre un stress permanent pour toi!! je pense que t as belle veut garder son fils rien pour elle surtout que maintenant que vous avez une petite fille elle sent qu il commence a lui echapper de plus en plus. Ma belle n as pas etait tendre qu en j etait enceinte il fallait que je l aide a faire pleins de choses chez elle alors que j ai ma maison meme les courses elle me forcée a les faires avec elle car madame n avait pas envie d etre toute seule meme l avis de la sage femme comme quoi il fallait que je ne fasse aucun effort car risque d accoucher prematurement il fallait que je reste allonger et bas ma belle mere n en avait rien a faire tout pour elle heureusement que mon conjoint a mis le holla car elle profité de ma gentillesse!! ta belle mere est vraiment mechante!! je te souhaite pleins de courage (je ne connais pas les loi pour la privation des grands parents pour les petits enfants je ne pourrais pas t aider la dessus)

 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Je support de moins en moins ma belle mère Relation pere fille et belle mere
Placer sa belle mère en maison de retraite Belle mère parle mal a sa petite fille
Insupportable belle-mère Ma belle-mère vit chez nous, le stress...
ma belle mère me rend dingue je ne supporte plus ma belle mère
elle nous menace que faire? Je ne supporte plus ma belle mere !
Plus de sujets relatifs à : Ma belle-mère menace de me faire un procès

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Je support de moins en moins ma belle mère 4
Famille recomposée relation avec l'aîné 0
quel est pour vous la place de la femme dans un foyer? 0
Relation entre deux soeurs 1
mon chat a mordu mon bébé 1