10 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3  4  5
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Les filles, une psychologue en congé mater à votre service !

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Régulier
meliyou
  1. answer
  2. Posté le 02/06/2008 à 17:10:18  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Reprise du message précédent :
bonjours
moi aussi j'aimerai avoir quelques petits conseils si tu veut bien :
j'ai 29 ans, une fille de 2 ans et un bébé de 2 mois, je suis mariée depuis 4 ans, et je ne sais pas si j'aime mon mari, qu'es ce que l'amour? en plus en ce moment c'est difficile avec lui, il sort après le boulot alors je ne le vois pas beaucoup, il fini a 20 heures et rentre à minuit, une heure. de plus j'ai découvert que le soir il regarde des films pour adultes (x)
on a aucune activité en commun. on n'arrive pas a ce parler j'ai l'impression qu'il est toujours en train de me rabaisser de se prendre pour mon père, alors je crie ou je pleure (discussion close)
croit tu que je devrais aller voir un psy pour parler de tout ca, lui dit que non. je ne sais pas quoi faire.
je crois aussi que j'ai des problèmes de caractère, je ne m'interresse a rien, tout me fatigue et ca dure depuis je crois toujours. peut-etre qu'une thérapie pour me connaitre serais a envisager, qu'en pense-tu?


Publicité

Invité
  1. answer
  2. Posté le 02/06/2008 à 19:46:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Leocadie8,

 

Ce que ta situation m'évoque, c'est effectivement celle du très jeune couple qui grandit ensemble. Peut-être vous êtes vous connus encore adolescents ? Mais le temps passe si vite. Vous voilà avec à peine 30 ans, avec votre vie "faite", déjà trois enfants, lui n'a même pas 28 ans !
Vous êtes d'excellents parents, vous voulez tout bien mener de front et vous y parvenez. Votre couple est solide, votre amour sincère.
Alors...alors ? Si les choses étaient si simples, un long fleuve tranquille où tout se déroulerait comme on l'a planifié...oui mais voilà, l'humain est d'un compliqué ! Peuvent cohabiter en lui mille désirs aussi forts et contradictoires. Ton homme est devenu adulte avec l'identité de père. Mais la trentaine arrive, passage ô combien délicat chez ces messieurs, comme toutes les dizaines...tu parles de deux crises, moi je dirais qu'il n'y en a qu'une, non résolue, latente le plus souvent, exprimée dans le conflit, ta suspiscion et sa lâcheté à d'autres moments.
Il se cache pour assouvir ce qui ressemble à un fantasme (la possibilité d'une autre, d'une rencontre, en tout cas un "possible", un peu d'aventure dans une vie bien réglée). Pourquoi se cache-t-il ? A-t-il peur de se faire "gronder" en faisant une "bêtise" ? Auquel cas il serait comme un enfant face à sa mère. Penses-tu qu'il te voit ainsi ?
Voici ma position, ce que mon expérience des couples m'a enseigné, elle n'engage que moi. Tu peux tout à fait ne pas être d'accord : deux adultes ensemble, un homme et une femme, pour traverser les étapes d'une vie à deux, doivent lâcher du leste sur certaines choses et tenir bon sur d'autres. A vous de bien définir le cadre de votre relation. C'est une négociation permanente, la vie de couple n'est pas un conte de fées. Il a visiblement des fantasmes, pourquoi ne pas en parler de cette façon ? Plutôt que de parler de doutes, de trahisons, tromperies...parlez de votre sexualité, car c'est de cela qu'il s'agit. Es-tu satisfaite ? Et lui, qui tapote sur internet à la recherche de frissons, est-il satisfait ? A la tête d'une si belle famille, il vous faut trouver un terrain d'entente, ne pas tout détruire pour ce genre d'histoires, ça n'en vaut pas la peine ! Qu'est-ce qui relève de l'intimité de l'un et de l'autre ? Un couple doit-il vivre en totale transparence, ou se garder un jardin secret ? Ses questions sont cruciales, y répondre clairement permet d'apporter un peu d'oxygène, de ne pas s'étouffer dans une relation de flicage, où tu risques de devenir l'image de sa mère, ce qui ne contribuera qu'à rendre ses fantasmes plus désirables.

 Aller, je t'embrasse, réfléchis bie

Invité
  1. answer
  2. Posté le 02/06/2008 à 19:52:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


frim 78,

 

Moi aussi on m'avait dit que mon bébé était petit...avant qu'on me dise le mois d'après qu'elle était grosse...

 

Du coup, comment ne pas s'inquiéter, vouloir protéger ce petit être, et craindre la naissance ? Si tout se passe bien, petite ou pas, ton bébé va vite trouver ses marques. Dans ma famille, on était tous des bébés de moins de 2kg 5, 3, 4...résultat, mon frère, le plus petit poids de naissance, mesure 1m85, et est en parfaite santé.

 

Aller, tranquillise-toi, les petits sont souvent costauds !

 

Invité
  1. answer
  2. Posté le 02/06/2008 à 19:54:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


rachel,

 

Pas de souci, je t'attend sur la messagerie privée.

 

A bientôt.

 

Invité
  1. answer
  2. Posté le 02/06/2008 à 20:04:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


meliyou,

 

Effectivement, ta situation est difficile. Tu as raison de vouloir changer cela. Peut-être sans t'en rendre compte t'es tu repliée sur toi, avec un peu de déprime après la naissance de ton bébé...en tout cas ton mari ne semble pas te facilliter la tâche. Il semble avoir démissionné de son rôle auprès de toi, et tes rappels à l'ordre ne sont pas entendus. Puisqu'il ne te propose pas de solution, il va falloir que tu en trouve sans attendre son autorisation (en premier lieu car il n'est pas ton père). Ton idée d'aller consulter un psychologue, d'abord toi, puis peut-être dans un second temps en couple, me paraît une très bonne idée. Connais-tu les CMP (centre médico-psychologique), il y en a dans toutes les villes, même petites, c'est entièrement gratuit, et parfois les délais d'attente ne sont pas si longs. Ca va peut-être faire réfléchir ton mari et rendre plus visible ta souffrance. Lui, en tout cas, ne t'a pas demandé ton autorisation pour trouver ses propres solutions (copains, sorties, films X). Alors impose-toi, une femme a exactement les mêmes droits qu'un homme. N'attend pas son approbation.

 

Tiens-moi au courant et courage !

 

Invité
  1. answer
  2. Posté le 02/06/2008 à 20:43:56  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
merci pour ta reponse...

en faite aux 2 dernières echos le doc m'a dit qu'elle serait petite, alors...

et je pense aussi que je veux la garder longtemps car c ma dernière grossesse apres on n'en veut plus! et j'aime etre enceinte c beau!

Invité
  1. answer
  2. Posté le 03/06/2008 à 08:45:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Je vais essayer de répondre à tes questions. Nous nous sommes connus enfants (vers 10 ans) mais avon commencé notre histoire vers 17 ans pour moi et 15 pour lui.
Peut être me voit il comme sa mère je ne sais pas...Je suis quelqu'un qui parle beaucoup et lui c'est le contraire.... Pour arriver à savoir ce qu'il pense c'est difficile, il rentre tout en lui... Pour ce qui est de ma suspition elle n'est aparue que lorsque je me suis rendue compte qu'il allait sur ces sites (un jour où il n'avait pas refermé une fenêtre sur l'ordinateur). Donc je ne le " surveillait pas". Si je lui en veut c'est que je me suis rendue compte qu'il avait commencé au moment où nous préparions notre mariage... Il n'a participé en rien, alors que j'étais enceinte et que c'est lui qui voulait un grand "mariage". Mes parents sont divorcés et j'ai vécu des moments trés difficile pendant cette période. Mon papa qui avait juré de ne jamais revoir ma maman a finalement décidé de venir à la condition que mon beau père ne soit pas là (ma mère l'avait quitté pour son nouveau mari)... ma maman n'a pas été d'accord... Finalement me voyant "malade" mon papa a finalement accepté de venir "sans condition" mais le stresse et les conflits ont été trés durs... surtout avec ma maman... (c'est mon papa qui nous a élevé). Donc j'ai du mal à oublié... et lui redonner ma confiance. Mais je pense que tu as raison, mon couple est plus important pour moi que ces fantasmes comme tu dis.
Pour ce qui est du côté sexuel je me sens comblée et ne peux rien demander de plus que ce que j'ai. Pour ce qui est de lui, il me dit que c'est la même chose... je pense qu'il a aussi des fantasmes du genre faire l'amour avec deux filles etc. Mais pour celui là je ne me sens pas du tout d'accord, mon mari est "à moi" je ne peux pas le partager... Je sais que ça peut paraitre égoiste mais c'est profondément ancré en moi. Ma mère a trompé mon père et j'ai vu comment il  en a souffert et comment il en a été détruit... Je suppose que quelque part j'en suis traumatisée...

 

Profil : Régulier
meliyou
  1. answer
  2. Posté le 03/06/2008 à 09:39:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
merci de m'avoir répondu. je vais prendre rdv dans un CMP je crois vraiment que j'ai besoin de parler a quelqu'un qui ne connais pas mon mari et nos problemes. je crois aussi que je fais un peu de déprime car je suis toujours un peu triste, je vois tout en noir....non mari me demande souvent pourquoi je  ne suis pas heureuse, et je ne sais pas pourquoi. je voulais me mariée, c'est fait, avoir des enfants j'ai une fille et un garcon, avoir une maison c'est fait, alors qu'est ce que je veut de plus?

Invité
  1. answer
  2. Posté le 03/06/2008 à 15:39:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Leocadie,

 

Merci pour ces précisions qui me permettent de mieux saisir ta situation.

Plusieurs choses semblent se dégager de ce que tu dis, mais une apparaît très clairement : le lien entre ton mari et tes parents divorcés. C'est comme si, à la veille du mariage, tu avais assisté impuissante à une scène de tromperie conjugale rejouant la séparation conflictuelle que tu as vécu plus jeune, celle de tes parents (conflits de loyauté entre choisir papa ou choisir maman et son nouveau mari, faire plaisir et être déçue). Mais là c'était ton futur mari qui rejouait, sûrement de façon inconsciente, ton drame personnel. Je comprend ta blessure ! Le passé colle à la peau, il nous rattrape de curieuse façon. Une phrase m'interpelle, je voudrais la souligner avec toi, car à mon avis il y a là une clé importante : "Finalement me voyant malade mon papa a finalement accepté de venir sans condition mais le stress et les conflits ont été très durs...surtout avec ma maman...(c'est mon papa qui nous a élevé). Donc j'ai du mal à oublier...et lui redonner ma confiance."
Dans cette phrase, ton mari est confondu avec tes parents. Ce "lui" on ne sait pas à qui il s'adresse, et c'est à mon avis ce qui se passe pour toi actuellement, le passé s'est réveillé, et se mêle au présent.
Sans te connaître, je fais l'hypothèse que tu es quelqu'un de très généreuse, serviable, qui a toujours pris sur elle pour donner satisfaction aux autres, mais à quel prix ! Ton mari doit s'appuyer un peu trop sur cette force-là, et il ne réalise sûrement pas quelle douleur il a réveillé en toi avec l'exploration de ses fantasmes. Il est bien entendu qu'il a le droit d'en avoir, mais tu as le droit de t'en inquiéter s'ils représentent pour toi une menace. Le fantasme du "trio" n'est pas rassurant pour toi, car le "trio" conflictuel, tu as donné ! Tu as besoin de paix et de réassurance, et de voir ton mari tel qu'il est, et pas tel que les fantômes du passé te le dessinent. Parle-lui de cette histoire qui est la tienne, de cette veille de mariage si tendue, où ta découverte de ses fantasmes t'a fait tant de mal. Si tu lui expliques en quoi, pourquoi, il y a plus de chances qu'il comprenne et cesse de faire l'enfant. Pour ce qui est de ses fantasmes, ils lui appartiennent, tu n'as sûrement pas à t'en vouloir de ne pas les partager, de ne pas vouloir y donner suite. La sexualité est un partage, l'un n'a pas à imposer ses goûts à l'autre, et l'amour n'a rien a voir, sinon ça s'appelle du sacrifice. Tiens-moi au courant !
Je t'embrasse

 

Invité
  1. answer
  2. Posté le 03/06/2008 à 15:45:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Meliyou,

 

Bravo pour ton initiative ! Ce n'est pas facile de franchir le pas, mais cela va sûrement beaucoup t'aider.

 

Tu sais, le bonheur, contrairement au discours médiatique et publicitaire, ce n'est pas une liste de choses à avoir ou à faire, c'est un état d'esprit conditionné par de multiples facteurs et ça ne peut en aucun cas être un état durable. C'est juste un sentiment. On peut se lever un matin plein d'entrain, d'envies, et l'on se sent heureux, puis quelques heures après, un découragement, une dispute, une mauvaise nouvelle, et l'on maudit sa vie ! Est-ce du bonheur ou du malheur ? Je dirais que c'est tout simplement la condition humaine !

 

Invité
  1. answer
  2. Posté le 03/06/2008 à 16:52:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
merci pour tes réponses nanoue. Mon mari est au courant de tout ce que j'ai "traversé" pendant le divorce de mes parents. Ce n'est pas un sujet tabou, je suis quelqu'un qui a besoin de beaucoup parler quand jerencontres des difficultés dans ma vie. Pour ce qui est du côté généreux, je pense que je le suis, mais parfois un peu trop... Je suis l'ainée de trois enfants et c'est moi qui "gérait "les relations entre mes parents qui n'arrivaient pas à dialoguer autrement que par moi, j'avais onze ans quand ils ont divorcé et je crois pouvoir dire que je n'ai pas eu d'adolescence, je suis passée diectement à l'âge adulte...
Tu penses que je devrait suivre uns thérapie? J'ai toujours eu l'impression que je n'en avait pas "besoin" dans le sens où j'arrive à m'en sortir toute seule, je ne me suis jamais sentie "brisée"? Cela me semblerait plus nessecaire à mon frère et ma soeur qui semblent plus "instable", qui étaient plus jeunes et qui semblent plus en avoir souffert.
Je vais suivre ton conseil et reparler avec mon mari de cette période de notre mariage.

Invité
  1. answer
  2. Posté le 03/06/2008 à 20:58:30  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Ton frère, ta soeur et toi avaient souffert de cette situation différemment. Mais parfois on peut souffrir en silence. En devenant très tôt adulte, ça t'a sûrement permis d'avancer, en prenant sur toi, tandis que ton frère et ta soeur ont plus de mal à se fixer. Bien entendu que tu arrives à t'en sortir toute seule, c'est ta force, mais aussi peut-être ton risque. Car tu en oublies que tu n'es pas seule à devoir assumer, tu en oublies que de temps en temps, même les femmes fortes ont besoin de pleurer sur une épaule protectrice. Or aujourd'hui, je ne sens pas cette protection autour de toi. Alors oui, parle à ton mari, fais-lui part de ta détresse avec des mots différents de ceux qu'il a l'habitude d'entendre. Il te voit sûrement comme un pilier, qui ne risque pas de se "briser". Oui, mais on peut cumuler les fêlures tout en tenant bon...

 

Pour la thérapie, c'est un choix personnel, intime même, qui t'appartiens. Si tu en ressens le besoin, sache que ça ne pourra que t'aider. Parfois il est aussi bon de rencontrer un thérapeute en couple, ne serait ce que pour réapprendre à se parler, et voir l'autre sous un jour différent.

 

Je t'embrasse, tiens-moi au courant (et pourquoi ne pas faire lire ces mails à ton mari ? Ca pourrait constituer le début de votre discussion...)

 

Profil : Impliqué
jore69
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 03/06/2008 à 22:00:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir,oh que oui je lui est deja parler d1 eventuel separation mais il ne me crois pas.Non j'arrive pas a me voir vieillir avec lui pour ce qui est de ses arguments je sais pas car il ne parle pas a chaque fois que je lui dit il faut qu'on parle de nous et que je lui dis tu ne vois pas qu'entre nous ça va plus il me repond mais c'est toi qui fais tous pour qu'on s'engueule.


---------------
5oy3 5oy3p2 AlR5 AlR5p2 9h8u 9h8up2
signature-​121357
Invité
  1. answer
  2. Posté le 04/06/2008 à 16:37:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour nanoue.

Tout d'abord merci d'avoir répondu à mon message. Réponse tardive de ma part car j'étais partie quelques jours seule pour essayer de décompresser.
Ton message m'a fait du bien même si comme tu le conseilles et tu as tout à fait raison, je n'arrive pas à vivre au jour le jour. Je fais des crises d'angoisse énormes, j'ai du mal à gérer. J'ai des pensées horribles. C'est difficile au quotidien de se dire qu'on porte un enfant d'un homme qu'on a l'impression de ne pas aimer (et j'en suis quasi certaine). Pour moi un enfant ça devait être le fruit de l'amour comme dans toutes les belles histoires......etc....... Bon quand il a été conçu j'avais des sentiments pour lui, à ce moment là je n'ai pas de doute mais c'est après que tout à chaviré.
Je ne le trouve pas beau (il n'est pas horrible mais ce n'est pas un mannequin il y a bcp mieux), j'ai du dégoût (c'est peut-être hormonale certes). Donc du coup j'ai peur de ne pas aimer mon enfant car je n'aime pas son père, j'ai peur qu'il lui ressemble, qu'il ne soit pas beau, ça en devient une obsession. Je sais que ce n'est pas normal d'avoir des pensées comme ça, mais c'est mon angoisse tous les matins au réveil.
Penses-tu qu'il y ait un risque que je n'aime cet enfant pour toutes les raisons que j'ai citées??????
Je m'en veux tellement.
Merci d'avance pour ta réponse et de donner de ton temps aux autres.
Je suis suivie par une psy et perso j'ai l'impression que ça ne m'aide en rien mais vraiment rien du tout.
Et toi si ce n'est pas indiscret à combien de mois de grossesses es-tu et à 32 ans (mon âge) comment le vis-tu ? J'espère bien en tout cas.

Invité
  1. answer
  2. Posté le 04/06/2008 à 17:27:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour nanoue

C'est vrai que j'ai souvent l'impression que je dois être forte et que je n'ai pas le droit ou la possibilité de craquer... Et quand c'est le cas j'ai parfois l'impression que "les rats quittent le navire"...
J'ai parlé avec mon mari hier soir de nos échanges... Il est trés sceptique sur l'utilité des psychothérapies, il ne croit pas en leur untilité... Ce qui n'est pas du tout mon cas... Alors je lui ai proposé qu'on essaye de voir quelqu'un pour parler de notre couple et il est d'accord... Maintenant la question que je me pose c'est combien ça coute (et oui nos mois sont parfois juste) mais aussi comment choisir quelqu'un " de bien", de compétent.
Lors de notre discussion il n'a pas eu l'air de faire de grosse découverte sur moi ou sur mes sentiments. Il sait qu'il m'a fait souffrir au moment de notre mariage, à l'époque il m'avait promis que cela n'arriverait plus, mais il a recommencé il y a quelques semaines et c'est ce qui m'a amené à te parler de nos problèmes. Tu m'as permis de me remettre en question et de prendre son comportement un peu moins au dramatique, et de relativiser. Et il fait beaucoup d'efforts pour que les choses aillent mieux. Je dois avouer que je me sens bien et heureuse dans notre couple ces derniers temps.
La plusgrande difficulté c'est d'arriver à le faire parler, à faire en sorte qu'il s'exprime, qu'il dise ce qu'il ressent... En général il faut que je lui pose des questions plusieurs fois avant d'arriver à me faire une idée de ses sentiments... Excepté quand il est en colère...

Invité
  1. answer
  2. Posté le 04/06/2008 à 21:47:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est vrai que ta situation est difficile, avec un conjoint qui se bute de cette façon. Parfois, il n'y a que les actes et les ultimatums qui sont compris...as-tu un peu d'entourage, qui le connaisse bien, qui pourrait t'aider, lui parler ?

Invité
  1. answer
  2. Posté le 04/06/2008 à 21:48:05  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai oublié que le dernier message s'adressait à Jore !

Invité
  1. answer
  2. Posté le 04/06/2008 à 22:04:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Pour Lolita,

 Oui, c'est une vraie crise de vie que tu traverses, avec la chute d'un idéal que tu t'étais fait autour de la relation de couple et la conception d'un enfant. Et il est très dur de renoncer à ses rêves. Beaucoup de mères passent par là, un peu plus tard, au moment de la naissance, lorsqu'elles se confrontent au bébé réel et aux difficultés d'adaptation des premiers mois. Beaucoup craquent à ce moment-là. Peut-être que toi, si tu craques avant, tu seras moins vulnérable à cette période de post-accouchement.
Tu dis qu'aujourd'hui tu ne trouves aucun charme à ton ami, mais au moment de concevoir bébé, tu étais sûre d'avoir des sentiments pour lui. Qu'est-ce qui a changé ? Le prince s'est transformé en crapaud, et le carrosse en citrouille ! Bien sûr qu'il y a toujours mieux, mais est-ce cette quête d'un idéal qui nous fait avancer dans la vie ? Ou bien n'est-ce pas ce qui risque de nous freiner, dans le décalage perpétuel entre des désirs toujours insatisfaits face à une réalité toujours décevante ?
Et si tu commençais, avec ce qui t'arrive ça peut être une bonne occasion, à voir la vie autrement ? Si tu apprenais à t'accepter et à t'aimer davantage, peut-être que le monde environnant te décevrait moins, simple hypothèse. Maintenant, il est certain qu'après 3 mois de relation, difficile de conclure à un amour passager ou durable. Mais ce qui me frappe, c'est que tu as quand même désiré très fort un enfant avec lui, car il est là ! Qu'y avait-il derrière ce désir ? N'était-ce qu'un désir de maternité ? Ou est-ce le fait de projeter cet homme dans un statut de père de ton enfant qui te repousse ? Certaines femmes n'envisagent la maternité que seules, car aucun père ne peut leur convenir...
Quant à l'amour pour cet enfant, il est bien normal qu'avec cette tempête émotionnelle, tu t'inquiètes des conséquences, mais justement, rassure-toi, car le fait que tu t'inquiètes de ne pas l'aimer signifie que tu l'aimes déjà, et si tu t'inquiètes pour lui, tu es déjà sa maman dans ta tête !
Tu as bien fait de prendre un peu le large, n'hésite pas à recommencer, vois des amis, mais surtout, essaie de séparer les choses, sinon ça fait trop ! D'abord ta grossesse, après la question de ta relation avec cet homme ! Tu as bien vu dans ce post que nombre de femmes, pourtant depuis des années avec leur homme, peuvent être en crise dans leur couple, mais cela ne compromet en rien leur amour de maman.
Je t'embrasse !
(Oui, moi aussi, à 32 ans je vis ma première grossesse, et je la vis très sereinement, après av

Invité
  1. answer
  2. Posté le 04/06/2008 à 22:10:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Leocadie,

 

Très heureuse de voir que ça avance à grands pas de ton côté, et que ton mari est prêt à se remettre en question lui aussi.

 

Pour ce qui est du psy, connais-tu les CMP (centre médico-psychologique). Il y en a dans les villes, même petites, c'est entièrement gratuit, ça marche avec les psychologues de l'hôpital, donc tu n'auras affaire qu'à des pro, déjà recrutés pour leurs compétences, par concours régional pour les titulaires, dans le service public. Après, le contact passe bien ou pas, et il ne faut pas hésiter à changer de psy si ça ne passe pas. Seul inconvénient des CMP, parfois des délais d'attente longs, mais déjà, le fait d'avoir un RDV améliore les situations.

 

Tiens-moi au courant (pour connaître l'adresse du CMP qui vous correspond -ça marche par secteurs -, tu peux appeler l'hôpital psy de ta ville, ils te dirigeront vers le secrétariat ou l'accueil du CMP)

 

Je t'embrasse.

 

Invité
  1. answer
  2. Posté le 05/06/2008 à 09:55:42  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Coucou Nanoue,

Tu ne sais pas à quel point tes messages me réconfortent et remettent un peu les choses en place. Tu as raison sur bcp de points. Je suis une rêveuse, j'avais un idéal. Je m'accrochais à mes rêves, mais là vie n'est pas toujours comme on le souhaite et c'est la chute qui fait mal.
Quant à mon ami, je pense que mes sentiments pour lui n'étaient pas encore assez forts pour construire quelque chose, j'en prends de plus en plus conscience. Et c'est là que l'imaginer père de mon enfant m'insupporte, mais c'est parcque ce n'est pas assez fort. Mais je suis certaine que si j'avais des sentiments bien profonds, je serai déstablisée certes, mais pas dans un tel état de détresse. Je n'ai jamais voulu faire un enfant seule.
Merci à toi de consacrer du temps aux autres.
Tu es très efficace et sympathique.
Bonne journée à toi. Bise....

Profil : Impliqué
jore69
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 05/06/2008 à 21:55:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir j'ai ma mere mais je veux pas l'embeter avec mes problemes et entre ma mere et lui c'est pas les grands amour.


---------------
5oy3 5oy3p2 AlR5 AlR5p2 9h8u 9h8up2
signature-​121357
Invité
  1. answer
  2. Posté le 05/06/2008 à 22:26:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Les filles, sur la messagerie privée ou le forum, désolée de ne pas avoir pu vous répondre aujourd'hui (journée épuisante après une nuit à avoir des contractions). J'ai bien lu tous vos messages, je ne vous laisse pas tomber, et vous répond demain. Bisous à toutes.

Invité
  1. answer
  2. Posté le 06/06/2008 à 09:57:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour,

Bon courage !!!! à combien de mois es-tu ?
Bon repos. Bisous

Invité
  1. answer
  2. Posté le 06/06/2008 à 19:28:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Bonjour, me revoilà, après une fausse alerte (je commence mon 9ème mois, c'est prévu pour fin juin).

 

Lolita, toi aussi tu avances à grands pas dans ta réflexion, et même si tu traverses une période terrible, je suis sûre que tu vas en ressortir, non seulement très changée, mais beaucoup plus forte et sereine face à la vie. Maintenant, j'aimerais bien, si tu le veux, que tu me parles de ton ami...cet homme très réel qui t'a donné envie de faire un bébé, puis déçu...

 

Invité
  1. answer
  2. Posté le 06/06/2008 à 19:31:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Jore,
Pourtant il ne s'agit pas "d'embêter", mais de faire appel à tes proches pour rompre cet isolement dans lequel rien ne peut avancer. Les mères sont faites pour ça, non ? Tes enfants, tu serais contente qu'ils se tournent vers toi s'ils ont de sproblèmes plus tard, c'est ton rôle, alors de quoi protèges-tu ta mère ? Ou n'est-ce pas une façon de protéger ton conjoint...tiens-moi au courant

Profil : Régulier
eden42
  1. answer
  2. Posté le 06/06/2008 à 21:31:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


bonsoir nanoue, je voulais te dire qu'en ce qui me concerne je vais mieux( j'avais fais 2fc en 9mois), meme si cette semaine jai appris que j'avais une trompe de bouchée, je vais peut etre me faire opérer ds qlq mois si je n'arrive pas à tomber enceinte. Jai bcp parlé avec mon mari et à partir de maintenant je veux +me prendre la tète, si le bon dieu me donne des enfants tant mieux autrement tant pis je suis bien dans mon couple jaime mon mari et ttes ces épreuves n'y feront rien. d autant que mon mari fait des blocages... je pense que c de ma faute

 

 Page :
1  2  3  4  5
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
aidez moi les filles Une idée pour passer une soirée entre filles et respirer un
svp les filles c'est important!!! Besoin d'aide les filles!!!
ou etes vous les filles A l'aide les filles !!!!
gages pour enterrement de vie de jeunes filles HELP LES FILLES
hihih sondage les filles ... psychologue de couple
conge parental  
Plus de sujets relatifs à : Les filles, une psychologue en congé mater à votre service !

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
L E P L E I N A 1 0 € ? Ca vous intéresse ? 1
que faire aider moi SVP 5
Question importante!!!!!!!!! 9
besoin de conseils 10
y a t il des femmes de routiers ???? 37