10 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

que faire?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°34549
Anonyme
Invité
  1. answer
  2. Posté le 28/01/2004 à 12:07:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour, j'ai besoin d'un r'egard extérieur pour m'aider. Je suis en instance de divorce, séparée  depuis + d'1 an du père de mes 2 enfants: Charlotte, 4ans1/2 et Thibaut 2 ans.  Au début ma relation avec Charlotte durant le début de la séparation, a été très difficile: moi-même je n'étais pas bien et elle le sentait: crises le soir pour aller se coucher, elle se levait sans cesse, réclamait des câlins et se faisait vomir...moi je craquais mentalement et les fessées n'aidant en rien, je ne savais plus quoi faire...Jusqu'au jour où j'ai rencontré mon compagnon actuel: j'allais mieux et Charlotte l'a senti: je prenais plus de recul et ne me faisais plus de fixation pour le coucher, ce qui a fait que soudainement, l'apaisement a envahi la maison. Plus de prise de tête. Ouf! Est venue la bataille avec mon compagnon qui s'est battu pour se faire respecter et accepter par Charlotte. Ca a été dur, mais il n'a pas laché prise et le résultat est venu: elle a fini par accepter la situation même si de temps en temps, il y a des passages à vide et il faut remettre les pendules à l'heure.  Pendant ce temps, Thibaut alors âgé de 1 an faisiat son bonhomme de chemin sans paraître traumatisé par la situation et observant les attitudes de Charlotte et les miennes.  Il vient d'avoir 2 ans et là...c'est dur: il est devenu boudeur et peut passer du rire aux larmes en qqs secondes. Lorsqu'une de mes réponses ne lui plaît pas, il pleure et se roule par terre! (ce que faisait Charlotte l'année dernière). Il ne parle pas bcp: que qqs mots et lorsqu'il veut s'exprimer, je ne le comprends pas forcément. Hier, il a fait une crise de colère: j'étais désarmée: j'ai crié, rien à faire/ fessée, non plus, alors j'en ai eu marre, je l'ai pris, l'ai mis dans sa chambre et lui ai dit d'y rester tant qu'il ne serait pas calmé. Bien sûr, il a voulu sortir, je l'ai remis ds sa chambre et je l'ai tenu fermement jqu'à ce qu'il cesse de pleurer. Ca a marché... Et moi je me retrouve tte retournée et déprimée...Pourquoi dois-je passer par une période si dure avec cet enfant qui l'année dernière était encore si facile? Vais-je devoir me battre tte ma vie? Pourquoi ttes ces épreuves? Et il est si petit...Est-ce la bonne solution la mise à l'acart ds la chambre? Comment l'aider à bien grandir??? HELP! Merci pour vos réponses

Publicité

n°36430
Anonyme
Invité
  1. answer
  2. Posté le 11/03/2004 à 09:41:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut! Et courage! Je vais réagir à que tu écris, c'est subjectif, & tu m'excuseras si ça te parait fort... Je trouve que dans ton message, il est BEAUCOUP questiond e se battre, d'affrontement physique. Ca m'a choqué. Tu es qq'1 d'anxieux & de tendu, non ? Ca rejaillit forcément sur tes enfants. Tu dois savoir que la fessée est désormais interdite. Bon, ça, c'est 1 chose, mais toi-même, tu reconnais qque quand tu le fais, ça ne marche pas . Donc, pour quoi le faire ?? Ca te soulage ? Si tu as une attitude violente, tes enfants vont l'intégrer comme qq chose de normal & reproduire ce comportement aussi: c'est pour ça qu'ils font des crises. Maintenant, il me semble qu'un bon moyen de désamorcer la situation, c'est de parler. Que tu leur parles, que tu leur dises que tu les aimes, que parfois tu as des soucis & que tu fais ce que tu peux polur que ça aille mieux, et que tu les encourages à te parler. Plutôt que la réprimande, explique-leur pourquoi tu trouves que ce qu'ils font ne va pas dans leur intérêt. Je te jure que ça marche. Les câlins & le dialogue font des merveilles. Il est vrai que nous sommes encore parfois imprégnés par certains principes d'éducation rigides. On voit bien qu'ils ne fonctionnent pas (puisque les crises persistent), mais ce n'est pas facile de penser à des systèmes différents. Réfléchis tranquillment & dis-toi qu'il n'y a aucune honte à aller voir de assos où les parents se réunissent pour causer de leurs ras-le-bol & de leurs angoisses. Ca fait du bien, on se sent moins seul & on n'est pas jugé. GROS BISOUS et donne des nouvelles!

n°38624
Anonyme
Invité
  1. answer
  2. Posté le 21/04/2004 à 07:55:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
salut bibineber, Je ne suis pas spy, simplement maman et je connais bien ce que tu décrit! Tu te dis que c'est de ta faute, mais non, t'inquiete. Tous les enfants (même les enfants de couple non divorcé) passent par là. Biensur, ce stade d'opposition est trés dur à vivre surtout lorsque l'on est sensible mais ton attitude (l'isoler jusqu'a ce qu'il se calme) est judicieuse. C'est vrai que le dialogue est un bon allié mais il faut d'abord calmer l'enfant avant de lui parler sinon, il n'écoute pas. Tu verra, tout rentrera dans l'ordre avec du temps et de la patience. Bonne chance pour cette épreuve où tout le monde va en sortir grandi. Hioletar

 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : que faire?

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
a quel age quel comprend 13 25/03/2004 à 16:08:14
à quand l'autonomie 3 29/08/2004 à 10:17:48
Snif Snif 0 12/01/2004 à 14:48:42
comment aborder le droit de visite 1 11/03/2004 à 09:26:29
URGENT CHERCHE MAMANS D'ENFANTS AGES DE 6 A 12 ANS 0 22/12/2003 à 02:34:47