» » »

Tensions de couple du a des divergences d'opinion... help!

 

5 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Tensions de couple du a des divergences d'opinion... help!

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°4023067
Bloodyink
Profil : Nouveau
bloodyink
  1. answer
  2. Posté le 06/12/2015 à 19:30:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour tout le monde!
Je suis maman d'un petit bout de bientot 4 mois, un petit bout tout sourires qui malheureusement est nerveux de nature mais tellement gracieux, et qui demande beaucoup a ce qu'on s'occupe de lui. depuis 3 bons mois rien ne va plus entre mon mari et moi, je me prends des réflexions a longueur de journée, car nos façons de voir divergent.
Au début, avant de tomber enceinte et avant de devenir maman, avant d'allaiter, j'étais a peu près du même avis que mon homme sur les grandes lignes du moins. Mais lui s'est radicalisé et moi bien j'ai changé d'avis!
Je m'explique, pardon ce sera un peu long

Voici la vision du papa: le bébé est un être parfaitement modelable,
-doit dormir dans sa chambre tout seul
-doit faire sa nuit coute que coute ( entendez par là ne pas manger la nuit et lui refuser le sein s'il le réclame la nuit) quitte a hurler des heures
- ne pas le bercer pour l'endormir, pas de chanson, pas d'histoire
- il doit se plier a l'heure des tétées que nous avons décidées.
-doit dormir dans le bruit et la lumière en journée, il faut lui parler ok mais pas le porter de trop, il faut le laisser dans son transat ou son parc .
S'il pleure parce qu'il a mal, le consoler mais si il continue d'avoir mal , on y peut rien tant pis on le laisse et on vague a nos occupations
En gros: le bb arrive dans nos vies c'est à lui de s'intégrer

Ma vision: bb a un caractère bien a lui, dans les premiers mois on doit s'adapter a lui.
nourri au sein a la demande,
Pour une progression en douceur, au rythme du bébé
Pas porté souvent ( ou alors en dernier recours s'il refuse de trouver son sommeil) car sciatique. Je le pose dans son transat et il me suit partout dans la maison
Si il a mal, je redouble de calins
Des petites chansons et rocking chair pour le calmer avant sieste.
Si il ne s'endort pas et qu'il chouine je le pose dans son lit et attends qu'il trouve son sommeil tout seul en restant prés de lui la nuit, seul en journée. Mais je ne le laisse pas pleurer, juste chouiner. Quand il pleure je viens le voir, je le caresse un peu et je repars.
Par contre comme il a beaucoup de mal a trouver son sommeil il y a des jours ou je n'arrive pas a faire ce que j'ai a faire, le ménage ou la cuisine, et si il dort a l'heure habituelle de la promenade on ne sort pas ( on a toujours au moins une promenade un jour sur deux)

Pour le contexte, j'ai eu un 7eme mois de grossesse effrayant avec une annonce de gros rciu ( mon mari s'est empressé de me culpabiliser en me disant que c'était parce que je m'alimentais mal - pas assez de fruits et légumes- alors qu'en fait c'était une erreur de mesure) un accouchement particulièrement difficile qui s'est fini par une césarienne en urgences, je n'ai pu voir mon bb et mon mari que 3 heures après l'accouchement.
J'allaite, et le fait de me lever pour nourrir le petit me fatiguait énormément, mon mari ne voulait pas m'amener le petit car il était contre l'allaitement dans la chambre des parents et avec ses horaires tardifs il avait besoin de dormir .Le petit a choppé un énorme rhume a 3 semaines, il respirait particulièrement mal. Nous avons pris bb dans notre chambre en co sleeping pour pouvoir le rassurer et le soulager au niveau respiratoire, mon mari ayant été un nourisson grand asthmatique, j'étais anxieuse. Sauf que au bout d'une semaine, mon mari n'arrivait pas a dormir avec les petits bruits de bb et en avait marre que je le réveille en me levant la nuit pour m'occuper de lui et il nous a " virés" de la chambre en plein milieu de la nuit. Mon bb a encore été malade 10 jours puis les coliques sont arrivées.
Pour pouvoir me reposer un peu je suis allée quelques fois chez mes parents pour pouvoir récupérer et dormir la nuit, car ma lactation pâtissait de la fatigue...mon mari me l'a souvent reproché, me disant que ce n'était pas normal.

Résultat: jusqu'a aujourd´hui je dormais encore dans la chambre de mon fils( j'attendais que les coliques s'arrêtent pour ne pas me lever 4 fois la nuit, et ne pas réveiller constamment mon mari) , et mon mari dans la notre avec des boules quies. Je me couchais en même temps que bébé et comme je dormais mes 8h, ça allait. Aujourd´hui mon zhom (qui a été bien malade pendant 2 semaines) a donc plus ou moins ordonné que je revienne dans la chambre, mais aussi que je me couche vers 23h pour regarder un film avec lui le soir, sans bien sur m'amener le petit pour la tétée la nuit puisqu'il est toujours contre, ce qui fait que je dormirai 3 h de moins!
Quand je lui ai dit qu'il faudrait que je dorme en même temps que le petit pour être en forme au cas ou il ne dormirait pas dans la journée, que j'ai besoin de dormir pour préserver ma lactation plutôt fragile, il m'a dit sèchement que lui ne se couchera jamais a 8 ou 9h, de rester dans la chambre de notre fils ( sauf que si je fais ça ça risque d'être vraiment problématique pour notre relation de couple)

j'ai essayé de trouver un compromis dans la méthode d' "éducation" de mon fils mais il refuse en bloc, me disant que sa façon de faire est la bonne, que je faisais "de la merde" donc voilà il ne me parle plus d'éducation, il ne s'occupe plus du petit car il n'est pas d'accord sur ma façon de faire. Il estime que ma conception de s'occuper d'un nourrisson est une méthode "de tapette", et se fiche des conseils des puéricultrices ( elles ont tort, c'est l'enfant roi, c'est une mode, pas une science exacte, etc)

La puéricultrice trouve qu'au contraire je fais tout ce qu'il faut, je sais que je suis assez fusionnelle avec mon enfant, mais je compte bien laisser a mon enfant son propre espace au fur et a mesure qu'il s'individualisera.

Je me prends des reproches et réflexions particulièrement durs, voire méchants, aujourd'hui mon mari m'a sorti que je devrais aller voir un pédopsychiatre car ce que je fais est malsain pour moi et surtout pour le petit, que si je continuais sur ma lancée il n'y aurait pas d'autres enfants,que le petit allait devenir chiant et mal élevé en grandissant ,que j'ai lâchement et sournoisement changé mes méthodes en tombant enceinte (bien que je n'ai jamais dit que je laisserai mon enfant avoir mal ou faim tout seul dans son coin) et m'a fait tout un sermon parce que quand je fais quelque chose avec bb genre promenade, sieste, je dis "on, nous" ce qui me semble normal
. Il m'a aussi sévèrement engueulée quand j'ai paniqué et pleuré a la vue de la fontanelle creusée et palpitante de mon fils, qui est d'habitude invisible ( on ne m'avait pas dit que ça pouvait arriver)..et bien sûr cherry on top vu le climat tendu ma libido n'est plus a 0 mais à -100

Je suis pourtant sure a 99% que je fais ce qu'il faut pour notre fils, et aussi pour moi puisque je suis résolue a maintenir mon allaitement, et que pour ça j'ai besoin d'énergie et je dois prendre soin de moi.
J'ai pourtant dit a mon mari que c'était l'affaire de quelques mois que bientôt bb sera plus grand et qu'on pourra se recentrer un peu sur notre couple, que l'éducation ne se fait pas aussi jeune et que tout ira bien , rien a faire, il n'y croit pas.
Même si mon mari aime son fils et lui fait des bisous et rit avec lui, je trouve ses méthodes chaleureuses comme une porte de prison, et un cactus serait doux comme une plume par rapport a ce que me dit mon mari.

Bref je me sens seule et incomprise, parfois insultée dans mon coeur de jeune maman, je me sens triste, je pleure très souvent quand je suis seule a la maison.
Je ne sais pas si je dois aller voir un pedopsychiatre, j'ai peur qu'il me dise que malgré ce que je pense mon mari ait raison. Jamais je ne saurai être froide comme ça, le laisser avoir faim, le laisser avoir mal dans son coin....

Voilà désolée pour le pavé. Qu'en pensez vous? Que me conseillez vous, est ce que j'ai vraiment tort et que dois je faire d'après vous?
Message édité par Bloodyink le 06/12/2015 à 19:31:56
Publicité

 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Disputes et crise de couple après bébé couple en danger ... je ne sais plus quoi faire ....
Couple avec enfant qui dérape, help! votre couple après une FC
couple en crise, j'ai besoin de soutien... Couple tres ouvert: j'ai un amant
comment sest passe votre relation de couple apres naissance de bebe 1? en couple, je pense aimer 2 hommes à la fois, à l'aide !!!
Probleme de couple depuis arrivée de bébé... Besoin de conse pimenter son couple
Infidélité. Besoin de votre opinion  
Plus de sujets relatifs à : Tensions de couple du a des divergences d'opinion... help!

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Disputes et crise de couple après bébé 2 14/03/2016 à 21:41:23
baisse de libido apres l'accouchement 1 25/02/2016 à 14:23:30
Coeur briser 1 27/11/2015 à 15:05:09
Envie de bb 4 0 01/11/2015 à 12:48:53
Essais bb2 - Tests négatifs bien que retard des règles - 1 01/11/2015 à 12:51:21