6 utilisateurs inconnus
Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

sex toys

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Invité
  1. answer
  2. Posté le 25/04/2006 à 18:39:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
bon je me lance mais je suis très gênée de vous en parler Il y a qq temps mon mari est parti à Lyon pour faiire"des courses" et finallement il revient en fin d'après-midi avec un lecteur MP3 car il savait que j'en voulais un pour courir. Puis il me dit qu'il a acheté des choses pour le fun. J'ai tilté tout de suite. En ouvrant son sac je découvre différent lubrifiants et gel de massage et du poppurs??!! Du coup ça m'a bloqué. Il me rabache aloes qu'il a envi d'éssayer des choses avec moi et personnes d'autres  blablabla..... J'ai toujours refusé la sodomie car je trouve ça très désagréable et que c'est pas fait pour ça mais c'est perso. J'ai cédé une fois sous la pression car il le voulait vraiment. Le lendemain il me dit qu'il aimerait m'acheter un vibro et un gode pour me donner plus de plaisir. alors là je me suis braquée et lui ai répondu que si j'avais besoins de ces trucs, j'avais plus besoin de lui ! Ce matin il m'a rejoins au boulot en me disant à l'oreille qu'il avait fait des achats. Je lui ai alors dit que si c'est un vibro il était hors de question. Il ne m'a pas répondu. En rentrant à la maison, dans son placard, j'ai trouvé un vibro et un gode. J'avais limite envie de pleurer. J'en ai marre qu'il m'impose ses trucs. Ca me dégoute, je ne sais pas pourquoi. J'ai envi de lui dire de se prendre une maitresse pour assouvir ses fantasmes car en faite au lieu de m'exciter il me fait peur.  Je ne le reconnais plus , j'ai l'impression de vivre avec un obsédé. Et je sais très bien que lorsqu'il va me montrer ses achats, il va me faire la gueule après ma réaction. Pour lui le sexe est très important et encore plus avec l'âge. Il en a 44 et moi 30. Je ne sais plus quoi faire. En plus je sors d'une fc et demain j'ai rdv chez mon gygy car je n'ai pas eu de rdc et mon test est +++. Avec ce stress j'ai peur de faire une 2ème fc

Publicité

Invité
  1. answer
  2. Posté le 25/04/2006 à 23:33:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
hello! mon zom bosse dans un sex shop. Dinc les toys........dis lui que pour toi la priorité c'est de te reposer mais qu'au second trimestre a libido de la femme est à son comble et peut être que tu essaieras ces "jeux" à ce moment là. Sinon si vraiement ça te barque dis lui qu'enceinte ce n'est pas possible que tu refuse qu'un corps non biologique pénètre ton corps car tu trouve ça malsain en étant enceinte. Fais jouer la carte du bb. Dis lui que tu es intéressée mais plus tard.Bon je ne sais pas si je suis d'un grand conseil mais surtout essaie de te relaxer et ne te laisse pas faire. En matière de sexe il est toujours bon de rappeler à ton compagnon que le plaisir se prend à deux sinon !RIEN

Invité
  1. answer
  2. Posté le 26/04/2006 à 10:43:44  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le sexe prend une grosse place dans un couple, une place tres importante. Certains hommes (et n'oublions pas les femmes) ont des partenaires (maitresse ou amant) pour assouvir leurs pulsions sexuelles et ca c'est un poison. Ton ami a tres envie d'essayer avec des toys et une chose est sure ce n'est pas en te braquant qu'il lachera l'affaire, ne lui dit pas d'aller se prendre une maitresse ou c'est le début de la fin. Vois ou tu en es par rapport a ta grossesse mais quand ta libido remonte ouvre ton esprit. Tu aimes ton homme, ne te braque pas. IL AIMERAIT ESSAYER, laisse toi guider, allez y doucement. J'étais contre au début, et mon chéri ca ne le tentais pas et aujourd'hui on se pose la question, ni l'un ni l'autre n'avons vraiment le courage d'acheter des toys mais si demain y'en avais a la maison je pense qu'on irait progressivement. Ne te braque pas surtout; c'est important, c'est ton homme qui te le demande et puis peut etre que tu y trouveras ton petit bonheur . Allez, courage !

Invité
  1. answer
  2. Posté le 26/04/2006 à 11:46:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Invité
  1. answer
  2. Posté le 26/04/2006 à 11:59:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
puissance 15000 !!!!

Profil : Régulier
marie2312
  1. answer
  2. Posté le 26/04/2006 à 12:00:30  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
['4ecd2f']Si c'est pas ton truc , tu ne dois pas te forcer pour lui faire plaisir. Chacun de nous connaissons nos limites, tu n'es plus une enfant : tu sais donc ce qui est bon pour toi ou pas. Si aujourd'hui tu fais un truc uniquement pour le "bon plaisir" de Monsieur, que te demandera t'il demain ? Est ce que lui, uniquement pour ton bon plaisir, il accepterai d'utiliser ces "fameux" accessoires sur lui ? Je ne pense pas, ou alors il est pas net comme mec, mais bon je ne permettrais pas de le juger, c'est ton homme et je ne le connais pas. Et ce n'est pas parce que tu refuses de les utiliser que ça lui donne le droit d'aller voir une maîtresse, il doit te respecter. S'il ne comprend vraiment pas ton refus, il doit aller voir un exologue pour se faire aider.[/'4ecd2f']

Profil : Régulier
marie2312
  1. answer
  2. Posté le 26/04/2006 à 12:02:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
['4ecd2f']je voulais dire sexologue!!!![/'4ecd2f']

Invité
  1. answer
  2. Posté le 26/04/2006 à 12:12:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je me souviens de mes débuts avec mon homme et je refusait tt calins ds des lieu publics pour moi la réponse était radicale : NON ET NON ET RE NON. La discussion était close. Et peu a peu on a commencer tout doucement, dans la voiture dans un parking protégé, puis ds un parking aérien, etc etc ... tout ca pour dire que d'un NON RADICAL je suis passé a un OUI, POURQUOI PAS. Ce que je veux dire par la c'est qu'il faut pas se braquer surtout si ca peut faire plaisir a son partenaire. Je ne vois pas pourquoi l'homme devrait rester sur sa faim, il a envie d'un peu d'exotisme avec sa femme, alors pourquoi ne pas IMAGINER laisser faire les choses tranquillement. Je le répette j'étais CATEGORIQUEMENT opposée a l'idée d'un calin ds un lieu public, tout ca pour dire que je te conseille de ne pas fermer la possibilité d'un calin avec toys si ca peut plaire a ton homme et que toi, si ca se trouve, tu aimeras. Cependant, chaque chose en son temps. Amitié

Invité
  1. answer
  2. Posté le 26/04/2006 à 14:03:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
merci pour  tes répnses , je crois que je vais laisser faire le temps car il n'ya que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (il parait!)

Invité
  1. answer
  2. Posté le 26/04/2006 à 17:06:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
DESOLE MAIS IL Y A QUAND MEME UNE DIFFERENCE ENTRE FAIRE UN CALIN DANS DES ENDROITS PUBLICS ET FAIRE UN CALIN AVEC DES OBJETS SEXUELS - C'EST BIEN SUFFISANT JE CROIS D'ALLER CHEZ LES GYGY POUR CE FAIRE METTRE DES MACHINS DANS LE VAGIN C'EST DEJA PAS AGREABLE ALORS SE FORCER A SE FAIRE FOUTRE DES JEUX DEGUELASSES PAR SON AMI DANS TOUS LES TROUS MERCI MAIS MONSIEUR N'A CAS S'AMUSER AVEC TOUT SEUL - JE NE SAIS PAS CE QU'ILS ONT VOS GARS A ETRE PERVERS COMME CA  - MAIS ON N EST PAS QUE DES TROUS A REMPLIR

Profil : Impliqué
perledeplu
  1. answer
  2. Posté le 26/04/2006 à 18:40:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
KEEP COOL !!! 1) Les sex toys ca na rien de dégueu, c'est la mentalité de la société qui en fait des choses  taboo... Moi j'étais complètement contre ces trucs, je trouvais ca répugnant etc... et un jour j'ai essayé avec mon mec, et petit à petit  sans trucs trash j'ai commencé a prendre du plaisir... 2) Si tu es enceinte, c'est toi la reine, c'est toi qui décide ce dont tu as envie ou pas !!! NON c'est NON il faut qu'il comprenne... En revanche par la suite essaie de te décontracté par rapport a ca, et d'y repenser, ca peut être sympa si vous l'utiliser en douceur et dans un esprit d'aventure !


---------------
mouaif mouaif...
Invité
  1. answer
  2. Posté le 27/04/2006 à 09:47:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui, les Toys ne sont pas forcément dégueu ! Il en existe des bien trash, c'est clair ! Mais sans chercher dans les détail, le god reproduisant la verge, je ne voispas ce qu'il a de trash (bon, y'en a des spéciaux mais tu en as des classiques), et pas la peine d'imaginer une couble pénetration mais si ton petit chéri te fait une petite "faveur linguale" un petit tpys en mm tps peut pimenter le tout. Et pas besoin de "boucher tout les trous" ! Y'en a d'autre des accessoires soft, il ne faut pas tout mettre dans le mm panier ! Et comme je conseillait a blueorchid, chaque chose en son tps, surtout qu'elle soit clair au niveau de sa grossesse.

Profil : Impliqué
perledeplu
  1. answer
  2. Posté le 29/04/2006 à 13:50:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est clair que ta grossesse passe avant tout et il me semble tout à fait naturel que durant cette période tu es des exigences... Il na doit rien t'imposer ! Si pour le moment tu ne le sens pas laisse ca de coté et vie ta grossesse heureuse !!! Ensuite, une fois que tu seras seule dans ton corps essaie d'en reparler avec lui, les hommes n'apprécient pas qu'on leur claque leur fantasmes au nez !


---------------
mouaif mouaif...
Invité
  1. answer
  2. Posté le 11/05/2006 à 23:04:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Invité
  1. answer
  2. Posté le 11/05/2006 à 23:07:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Mon message est trop long, je le coupe en 2... Partie 1/3 Bonjour, Je me suis inscrit sur le forum car la discussion m'interpelle, Peut-être êtes-vous déjà passées à un autre sujet depuis mais au cas où... j'ai envie d'intervenir. J'ai 30ans, ma femme 32 et nous avons une petite fille de bientôt 2ans qui a eu un problème de santé important depuis sa naissance et a été opérée à ses 16 mois. Elle paraît maintenant sortie d'affaire et c'est bien là l'essentiel pour nous. Cela dit, ces presque deux années suspendues aux diagnostiques des médecins et à l'angoisse qui s'est installée ont fait des dégâts dans notre couple car l'angoisse de l'opération a coupé toute libido à ma femme. Nous avons dû faire l'amour 3 ou 4 fois depuis la naissance de ma fille, et malheureusement certainement plus par « devoir » pour ma femme que par réel désir. Le temps passant, l'envie s'est stoppée nette, et si ce n'était pour marquer le coup de mes 30ans où j'ai eu droit à une « petite gâterie », je n'ai plus pu la toucher pendant une (très) longue année. Il fallait que je lui « laisse le temps » de revenir d'elle même vers moi. Je reconnais quand même que lorsque je me forçais pour laisser passer le temps, ça se voyait tellement qu'elle avait l'impression que j'étais en perpétuelle demande et qu'elle n'a ressenti aucun répit. Bref, pour assouvir mes envies, j'en suis donc revenu à ma fidèle alliée à 5 doigts et suis allé chercher de l’inspiration sur Internet. Là, il n'y a plus de limite aux fantasmes et je suis rentré facilement dans un monde imaginaire, libidineux à souhait et ai découvert ma fascination pour les vibromasseurs et autres objets phalliques utilisés par des femmes (on y vient !).  Je ne sais pas pourquoi je suis si fasciné les vibromasseurs, par contre je sais qu'il n'y a pas d'obsession maladive chez moi de « boucher tous les trous » par tous les moyens, ni de sentiment de domination particulier ou d’humiliation quelconque à l’idée de l’utiliser. Je n’ai pas envie de tromper ma femme non plus, ni ne me satisfait de la pornographie comme source d’inspiration. Au contraire, j’ai recommencé à fantasmer sur elle, à la désirer comme à nos débuts, et à rêver d’utiliser un de ces objets avec elle. Dans mes fantasmes, je m’imagine caresser son corps avec ce vibromasseur, caresser ses seins, son ventre, ses reins, et doucement et sensuellement descendre sur ses cuisses, entremêler mes baisers sur son corps et le contact de cet objet étranger, me rapprochant sournoisement de son sexe pour faire monter le désir de la pénétration...

Invité
  1. answer
  2. Posté le 11/05/2006 à 23:13:56  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Suite... Partie 2/3 Ces moments que j’ai déjà vécu sans cet élément extérieur, je me suis mis à les imaginer avec un vibromasseur, et avec toujours ce fantasme de pouvoir être au moment de la penetration par le vibromasseur à la fois acteur, à la fois voyeur, et à la fois en mesure d’embrasser fougueusement son sexe dans ce moment fort. Et en fait je crois que pour moi c’est là que réside un des véritables pouvoirs du vibromasseur, celui de pouvoir voir ce qui d’habitude n’est pas accessible (par manque de souplesse !, et parce que le moment ne s’y prête pas toujours non plus !!!). J’ai grandit dans une société où l’image s’est tellement développée que j’en ressens son emprise sur ma sexualité à travers mon fantasme. Un matin, ce rêve était tellement présent dans ma tête que je l’ai raconté à ma femme. Edulcoré des détails, je lui ai raconté un rêve érotique dans lequel nous faisions l’amour, et dans lequel nous utilisions un vibromasseur. D’une plaisanterie subtile de femme, elle à la fois écouté, et à la fois éludé la conversation. Dans ma lancée, et voyant qu’elle n’en prenait pas ombrage, je me suis dit qu’elle était peut-être d’accord, qu’on pourrait peut-être essayer… Dans l’enthousiasme je me suis lancé, ai recherché sur Internet ce qui correspondait à mes fantasmes, ai trouvé un site de vente par correspondance qui vendait un vibromasseur qui correspondait à mon fantasme : lisse, rose, pas du tout à l’image d’un sexe, et qui avait comme qualité d’être très silencieux comparé aux autres (un bruit fort de  vibration est perturbateur d’après ce qu’il disaient). Pour une vingtaine d’euros, il fut livré à domicile en moins d’une semaine en toute discrétion (je vous donnerai le site si vous voulez). N’étant pas là pour la livraison, j’ai prévenu ma femme… habituée en ce temps là à recevoir des vêtements d’enfants par colis en guise de cadeau par des copains ou de la famille, j’ai pensé que je ferais mieux de la prévenir pour ne pas me prendre de rouleau à pâtisserie sur la tête à mon retour du boulot (l’image est purement machiste, désolé, on n’a même pas de rouleau à pâtisserie chez nous !). Le rouleau fut toutefois présent, verbal mais il fit mal… j’étais un pervers, qui ne pensait qu’à moi, qu’à son sexe. Bien sûr que je pensais à elle, mais pas uniquement ! C’est très lié en fait !N’ayant pu déballer le colis en couple et vivre mon fantasme, celui-ci est resté un moment stocké tel quel dans le garage. J’ai mis quelques « indicateurs » sur le colis, repères indécelables mais précis pour voir si, par curiosité, elle l’aurait regardé : rien. Vint alors la St Valentin… si vous cherchez sur Internet vous verrez pleins de conseils avisés sur le « cadeau coquin » et j’ai essayé alors de lui ré-offrir (en plus d’un autre cadeau « officiel ») : rien ! Si, une engueulade mémorable à base de « si c’est tout le soutien que tu m’apportes », « tu peux te le mettre où tu penses… », etc. !

Invité
  1. answer
  2. Posté le 11/05/2006 à 23:15:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Partie 3/3 Depuis, il « dort », déballé, « caché » dans mes affaires, de façon à ce qu’elle le trouve par inadvertance, un jour, que cela démystifie dans sa tête cet objet qu’elle ne s’imagine approcher ; que je l’apprenne, et que je retente ma chance… Je crois que je suis irrémédiablement fasciné et obstiné ! Je garde espoir mais j’ai aujourd’hui le sentiment qu’elle m’a claqué mon fantasme au nez. Comme l’une d’entre vous l’a dit, je pense que ce n’est pas bon… Les fantasmes doivent par définition rester irréalisés ? Moi je suis de ceux qui pensent qu’au contraire ils servent à s’épanouir si il sont réalisés dans un climat de confiance, et en ce qui me concerne dans mon couple. J’espère qu’un jour mon fantasme se réalisera. A mon plaisir bien sûr, mais à son plaisir surtout ! Voilà, j’espère que mon témoignage vous interpellera autant que votre discussion m’a interpellé. Je suivrai avec attention vos commentaires si il y en a. Vos conseils sont aussi les bienvenus, les « recettes magiques » si elles existent m’intéresse au plus haut point ! Olivier  

Invité
  1. answer
  2. Posté le 12/05/2006 à 09:52:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
félicitation pou ta franchise. je trouve que les hommes ont de droles de fantasmes,pourquoi vouloir utiliser ces trucs??? je suis peut etre vieux jeu??j'ai du mal a y trouver de la sensualité. j'avoue que mon homme me la proposé mais j'ai refusé,en réalité,je ne l'ai pas pris au sérieux. En y réfléchissant,je ne suis pas une passionnée de la sodomie mais a force de me demander et en douceur,mon chéri a reussi et j'avoue que j'ai meme eu du plaisir ;du coup,de temps en temps,je cede. Conclusion,avec le temps,les non peuvent se changer en oui!!!

Invité
  1. answer
  2. Posté le 12/05/2006 à 19:13:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je suis contente de lire un témoignage masculin sur un forum ou ce n'est pas tp souvent le cas. Toujours est il que je te félicite pour ta franchise mais surtout pour la façon que tu as eu de nous raconter tres proprement ton expérience. Je reste sur ma position et persiste a dire que ce serait un tort de rester sur un NON radical et de ne pas envisager l'utilisation de toys. Ces derniers souffrent d'a priori qu'ils ne méritent pas...

Invité
  1. answer
  2. Posté le 12/05/2006 à 21:43:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
tres impressionnée par ta franchise et tes explications qui, on doit bien le reconnaitre, apportent une explication et des eclaircissements sur la vie intime de nos hommes. Dit comme cela, on comprend beaucoup mieux beaucoup de choses, as tu deja essayé de lui dire tout ce que tu as confié dans tes posts (outre ton reve ) ? Il me parait difficile d'y rester insensible !

Invité
  1. answer
  2. Posté le 13/05/2006 à 23:45:18  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Encore un message qui est trop long : je le coupe en morceaux... Bonjour et merci pour vos réactions qui me rassurent au fond sur mon approche du « problème »… En relisant vos interventions précédentes, je me rends compte que j’ai oublié une partie de l’histoire : la rencontre avec un sexologue en couple (en couple mais séparément). Pour reprendre dans l’ordre, lorsque nous nous sommes rencontrés ma femme et moi, nous sommes partis sur une relation à distance (étudiant au moment de notre rencontre j’ai trouvé du boulot dans une autre ville). On a donc essentiellement appris à se connaître au téléphone, et nos rencontres physiques étaient du coup très charnelles… Ca l’était parfois trop d’ailleurs tant nous nous sentions pris par le temps du week-end, et tant nous étions tributaires des séparations à heure fixe sur les quais de gares… Dans ces moments de retrouvailles, il y avait tout : les scènes d’amour profonds et sincères, les scènes d’amour plus violentes et plus passionnées, les scènes d’amour plus « expérimentales » et complices. Pour parler crûment mais vrai (c’est le but de la discussion n’est-ce-pas !), ma (future) femme s’est livrée sans complexe aux gâteries mutuelles et aux positions diverses (dont la sodomie) avec un appétit et un plaisir certain (la question du vibromasseur n’était pas dans nos esprits à cette époque)… Bref, pour une rencontre, c’était ce qu’on appelle un « bon coup » (ce n’est pas du tout le genre de discussions que j’ai avec mes potes sur nos copines respectives, mais c’est le qualificatif qui aurait été le bon !). Au bout d’un an à ce régime à distance, fait de frustrations de la séparation et de profonde satisfactions, nous nous sommes installés ensemble (en l’occurrence à l’étranger), où coupés de nos racines sociales respectives nous avons construit notre couple sans tricher. Le décalage sexuel que nous subissons actuellement date de ce moment là. Passés les débuts de l’installation et le quotidien s’installant, nos rapports sexuels se sont calés sur le rythme des week-ends : le samedi soir ou le dimanche soir, je ne me souviens plus.

Invité
  1. answer
  2. Posté le 13/05/2006 à 23:46:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C’est l’installation de ce rythme, l’installation d’une routine sans surprise pour moi, et l’installation d’un manque visible de ma part pour elle à l’approche des week-ends qui a déclenché un cercle vicieux. Nous faisions l’amour le vendredi soir et j’en redemandais pendant le week-end, le samedi soir et elle avait l’impression de s’acquitter à un devoir conjugal car si elle reportait au dimanche soir elle me voyait lui tourner autour comme un requin autour de sa proie… Si il ne se passait rien du week-end, alors elle me sentait (à juste titre) aigri, et je reconnais que le manque sexuel subi suscite en moi un « égoïsme » que je n’ai pas normalement, ce qui en retour ne devait pas me rendre très enviable au vendredi soir suivant… On en a parlé, je lui ai expliqué que j’aimerai plus d’ouverture, plus de spontanéité, moins de certitudes quand à nos rapports (le fantasme de la cuisine par exemple), elle m’a dit qu’elle avait besoin de se sentir prête, d’être dans de bonnes conditions, d’en ressentir l’envie et qu’elle ne contrôlait pas quand ça venait… Je me souviens que le fond de mon « argumentaire » était « l’appétit vient en mangeant », dit avec toutes les périphrases ou toutes les images dont j’étais capable. Bref, nous abordions le sujet différemment… Passèrent quelques mois à ce rythme, et notre retour en France fut à nouveau marqué par de la distance pour raisons de boulot. Retour au train, retour aux week-ends plus sexuels, retour forcé à un rythme imposé. Nous nous sommes mariés, elle a temporairement arrêté de travailler pour qu’on arrête de vivre séparément, nous nous sommes réinstallés pour du long terme dans une ville où nous avons accueilli notre fille,  découvert l’hôpital pour enfants, l’attente et l’angoisse d’une opération importante pour sa vie, l’arrêt du désir sexuel pour elle, son transfert vers le plaisir solitaire pour moi. Je n’ai pas pris la situation à la légère, mais je n’ai physiquement pas la capacité de vivre une année sans sexe comme celle que nous venons de passer. Avant de « fêter » cette première année, nous en avons bien sûr discuté, nous sommes revenus sur le tassement de nos rapports que nous avions vécu lors de notre première installation, et elle m’a avoué qu’elle ressentait en elle un désir encore moindre alors qu’elle aimerait pouvoir avoir envie plus fréquemment. Sans aucun doute un blocage psychologique lié à un passé houleux, abîmé par une disparition brutale d’un premier amour et à une image désastreuse de son père…  

Invité
  1. answer
  2. Posté le 13/05/2006 à 23:47:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C’est elle qui a suggéré la rencontre avec un sexologue, et c’est elle qui est allée au premier rendez-vous raconter son histoire. Le sexologue m’a reçu ensuite, et m’a livré son conseil : l’ « appétit vient en mangeant ». Sans détour, il m’a dit qu’il lui avait recommandé de se masturber pour se réapproprier son corps, pour réapprendre à avoir du  plaisir, pour ré-enclencher le cercle vertueux vers une sexualité épanouie. A moi il m’a conseillé la patience, la douceur, les approches sans pénétration dans un premier temps, et progressivement la laisser revenir vers moi. Au début j’étais content. L’ « appétit vient en mangeant », c’était aussi mon diagnostique ; et puis l’idée des « exercices » de masturbation me faisait à la fois bien rire (le sexe c’est pas fait pour se prendre au sérieux), et à la fois pas mal fantasmer (avec une corrélation parfaite avec mon fantasme grandissant du vibromasseur). Le hic c’est qu’elle n’a pas été réceptive du tout au diagnostique… c’était « prévisible venant d’un homme », et puis c’était trop facile : tout était de sa « faute ». Elle a décidé qu’il fallait qu’elle rencontre UNE sexologue, chose qu’elle n’a pas fait depuis… Survint alors l’épisode du vibromasseur que j’ai introduit dans l’idée de catalyser le diagnostique du sexologue. En plus de mon fantasme de l’utiliser avec elle, l’idée qu’elle pouvait utiliser cet objet seule ne me laissait pas indifférent (j’aurais tant aimé pouvoir être « la petite souris »… ) ; puis comme je vous l’ai raconté, je me suis fait jeter… deux fois ! Pour finir sur le corps médical, on en est à une autre tentative de toute autre nature : l’hypnose… Elle a lu quelque part qu’elle pouvait faire passer son envie insatiable de bonbons par ce moyen (rien à voir). Je lui ai suggéré de demander à son « marabout » d’exécuter plutôt un transfert vers mon sexe (tant qu’à faire !). Au début ça l’a fait marrer, puis récemment elle m’a dit « pourquoi pas, si ça marche ?!! » Le rendez vous est dans quelques semaines… au fond, j’ai envie d’y croire moi à l’hypnose ! Voilà, pour terminer et pour revenir au sujet initial du vibromasseur, je crois qu’un des autres freins qui existe est que dans l’opinion publique cet objet est associé au porno, et d’une certaine manière associée à une certaine image dégradante. C’est ce que pense ma femme, elle me l’a dit à sa façon. Ce n’est pas ce que je pense, tout dépend de son utilisation. Aujourd’hui et parce que je relance le sujet avec vous  j’ai volontairement mal rangé mes affaires de manière à ce qu’elle puisse tomber dessus par inadvertance… c’est raté mais ce n’est que partie remise, je pense que mon tiroir va rester un moment mal refermé… Merci d’avoir pris de temps de tout lire… je ne suis pas habitué aux forums donc je suis un peu long et j’ai eu tendance à vider mon sac, mais là je pense que j’ai dit l’essentiel. Olivier

Invité
  1. answer
  2. Posté le 14/05/2006 à 17:19:50  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Encore bravo pour cette franchise ! Je le dis encore : c'est tjs sympathique de lire les interventions masculines et je t'encourage a continuer ! Continue également a mal fermer ton tiroir ! Pour ce qui est de ta femme, persévere, complimente la, étonne la, fais la sourire, montre lui combien tu l'aimes, avec ou sans sx, avec ou sans toys. J'aime terriblement mon ami mais mon apétit varie vraiment avec les hormones avec la période du cycle, et ce malgré moi (il le regrette aussi ! ) . C'est parfois dur de ne pas voir monter en soi le désir qu'on cherche pourtant a avoir ! Je dirai meme plus, c'est frustrant ! Mais quand mon homme devient plus qu'adorable, ce désir que je n'ai pourtant parfois pas ... déboule a toute allure !  
 Vous avez eu des moments tres difficiles apparemment mais je constate que vous vous serrez les coudes et c'est le ppl, continue a patienter, a aimer ta femme et a la guider vers ce que vous avez semble t il perdu.

Invité
  1. answer
  2. Posté le 15/05/2006 à 10:56:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai vraiment bien aimé lire votre histoire. Je suis nouvelle sur le site depuis peu et c'est le 1er message masculin que je vois.  On sent vraiment que vous êtes liés tous les 2 en ayant vécu des moments difficiles, mais je pense qu'avec la patience, cela reviendra (facile à dire je sais). Moi, mon ptit souci serait un peu pareil, à la différence que c'est l'inverse : je m'explique (je sens que mon message va être trop long aussi alors je vais le faire en +srs parties aussi)

 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : sex toys

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
mettre un peu de piment vite vite 19
fait pour vous 2
Est-ce que je l'aime vraiment? 1
besoin de reconfort entre mon ami et moi ca va mal 5
comment sont vos rapports apres bébé 0